Les systèmes Goss, Orion et Eliss débloqués

Suite à la mobilisation des joueurs, Star Citizen continue de débloquer de nouveaux contenus et dévoile trois nouveaux systèmes stellaires à explorer : le système touristique Goss, le champ de ruines d'Orion et le divertissant système Eliss.

Les systèmes Goss, Orion et Eliss débloqués

La simulation spatiale Star Citizen poursuit sa campagne de financement auprès des joueurs... et continue d'engranger les fonds à un rythme impressionnant (de l'ordre de 100 000 dollars collectés chaque jour, et le cap des 3,6 millions de dollars est passé). En conséquence et conformément aux annonces du développeur, chaque nouveau pallier atteint débloque de nouveaux contenus qui seront disponibles lors du lancement du jeu. On découvre ainsi trois nouveaux systèmes solaires : les systèmes Goss, Orion et Eliss.

Le Système Goss est considéré comme l'un des plus spectaculaires de la galaxie, notamment du fait de sa position « en bordure d'une nébuleuse colorant le ciel de turquoise, d'or et d'orange ». Une position faisant des trois planètes du système des destinations touristiques prisées (elles sont couvertes de forêts tropicales luxuriantes et les touristes sont accueillis dans de vastes dômes aménagés). Pour autant, malgré sa beauté, la nébuleuse permet aussi aux pirates du secteur de se camoufler (elle brouille les instruments des vaisseaux) et, dit-on, les kidnappings sont fréquents dans la région.
Dans son côté, le Système Orion est resté dans les mémoires de triste manière. Considéré comme le système le plus lointain colonisé par l'Homme, Orion se trouvait à la périphérie du territoire des Vanduuls, manifestement peu enclins à cohabiter avec l'humanité. Après six ans d'installation, les Vanduuls multiplièrent les raids contre les installations humaines et compte-tenu de la distance du Système, l'Empire unifié de la Terre ne poursuivi pas la guerre. Les colons furent évacués (certains diront abandonnés) et les planètes d'Orion ne sont plus aujourd'hui qu'un vaste champ de ruines et seuls ceux voulant en découdre avec les Vanduuls s'y aventurent encore.
Enfin, le Système Ellis (qui attire de nombreux colons) est à la fois riche en ressources énergétiques et attractifs pour les divertissements qui y sont organisés. Le plus connu est sans doute la Murray Cup, une course interstellaire réputée dans toute la galaxie qui attire à la fois les coureurs, les passionnés de mécanique et de personnalisation de vaisseaux et les parieurs (les jeux d'argent illégaux sont courants). Originalité du lieu : Ellis IV (Seahorse) subit une gravité deux fois supérieures à celle de la Terre, expliquant la morphologie des Ellisians, petits, râblés et souvent très musclés.

On le sait, un système stellaire supplémentaire doit être débloqué pour chaque nouvelle tranche de 100 000 dollars collectés et le développeur promet une révélation d'ampleur si le cap symbolique des quatre millions est franchi.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

14 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (18 évaluations | 0 critique)
7,1 / 10 - Très prometteur