Analyse d'un vaisseau de guerre Vanduul

Valable il y a déjà quelques siècles avec Sun Tzu, connaitre son ennemi est un précepte toujours d'actualité dans le futur de Star Citizen.

De : UEEHICOM, Bureau du Renseignement de la Navale
Classification : TOP SECRET

Il y a six mois, l'Empire Uni de la Terre a tiré le gros lot : un vaisseau de transport Vanduul, ci-après désigné X12, hors-service dans l'espace autour de Garron. Des analyses ultérieures suggèrent que le navire a subi une panne de moteur désastreuse qui a inondé une grande partie des quartiers de l'équipage avec des radiations mortelles d'antimatière et a laissé les survivants incapables de suivre les procédures Vanduul d'autodestruction quand menacé de capture. Un détachement de la 8e Division Marine de l'UEE est monté à bord et a réussi à maitriser l'équipage restant avec une relative facilité. Bien qu'aucun Vanduul n'ait survécu pour interrogatoire, le vaisseau a fourni une mine de renseignements sur leur culture et leurs habitudes. Ce qui suit est un rapport préliminaire.

Organisation Sociale

Le navire en question semble appartenir à la horde Goran. Nous hésitons maintenant à utiliser le terme « clan » pour désigner les hordes de guerriers Vanduul car une analyse poussée de l'ADN mitochondrial des matériaux récupérés sur X12 montre une grande diversité génétique. Cela soulève une foule de questions sur le c½ur de la société Vanduul. Nous savons quasiment depuis leur découverte par les forces terrestres que les Vanduul sont aussi susceptibles de s'engager dans une guerre entre hordes que contre une autre espèce, mais la méthode selon laquelle ces hordes se forment est maintenant une question ouverte. Les anthropologues militaires suggèrent qu'il y a peut-être de grandes convocations au cours desquelles les différentes parties rivalisent pour recruter les meilleurs et les plus forts sous leur bannière, même si c'est en grande partie de la spéculation pour l'instant. Il est aussi possible que les Vanduul quittent leur monde natal et forment leurs hordes naturellement. Fait remarquable, tous les corps étudiés sur X12 sont mâles, ce qui laisse penser qu'il doit bien y avoir des rassemblements de groupes de Vanduul où l'accouplement et d'autres activités de coopération prennent place.

Comparaison de taille
Comparaison de taille

Langage

L'écriture semble être à la fois rare et brute. C'est un système unifié de symboles quasi pictographique situés sur de brefs segments dans tout le navire, bien que l'équipe d'exolinguistique à l'université de Moscou chargée de l'étudier n'ait fait aucun progrès pour la comprendre. Ils n'ont trouvé aucune correspondance entre elle et le langage parlé des Vanduul et il ressemble à rien si ce n'est un croisement entre les hiéroglyphes égyptiens et du braille écrit. Le vaisseau transporte une quantité excessive de médias vidéo, dont 95% est un Vanduul seul qui parle directement à la caméra. Le travail de traduction est en cours mais ça prendra sûrement plusieurs années avec les données disponibles ; nous n'avons pas encore découvert de pierre de Rosette pour l'écriture Vanduul.

Il est intéressant de noter que la technique vidéo des Vanduul est primitive : ce sont de simples écrans 2D basse résolution avec des images qui apparaissent « trop vertes ». C'est très différent des enregistrements holographiques modernes en haute résolution utilisés par toutes les autres espèces. Puisque le niveau général de la technologie Vanduul est élevé et qu'ils ont pillé des espèces plus avancées depuis des générations, on suppose que c'est intentionnel et peut être une nécessité à cause de la structure unique de leurs yeux.

Les yeux d'un Vanduul...
Les yeux d'un Vanduul...

Artefacts

X12 transportait un équipage d'environ 1400 Vanduul. La grande majorité d'entre eux était logée dans une série de racks étroits regroupés autour du moteur du vaisseau, et peu de cette zone est exploitable. Il y a six cabines situées à la proue du navire dans lesquelles une série d'artefacts intéressants a été récupérée. L'exploration de ces quartiers personnels, soupçonnée d'appartenir au capitaine, au premier officier et aux meilleurs pilotes, a avant tout confirmé l'intérêt des Vanduul pour les trophées. Ces trophées semblent être regroupés culturellement : l'un des pilotes (?) avait des douzaines de vases Banu, un autre une petite collection d'anneau Xi'an. Le capitaine, effroyablement, affichait des dizaines d'os de bras humains blanchis sur ses murs. L'importance de la culture est inconnue mais, comme n'importe quel corsaire peut vous le dire, les Vanduuls ne sont pas des marchands.

Le décor à bord est étonnamment varié. Une grande partie de la surface intérieure montre l'armure à nu : les métaux Vanduul ont tendance à avoir une teinte beige, un résultat des impuretés apparemment présentes sur leurs mondes de fabrication. Des pièces spécifiques, cependant, sont peintes avec des motifs complexes ou des environnements artificiels. Une, coloré avec des peintures murales d'arbres roses en fleurs, semble être une salle de loisirs Vanduul, avec du matériel de gymnastique et une piscine.

L'analyse des effets personnels confirme l'importance des couteaux dans la culture Vanduul. Une grande partie de l'équipage est morte en serrant dans leur main leur couteau élaboré mais toujours fonctionnel. L'étude métallurgique suggère que tous les couteaux ont un point d'origine commun mais des fabricants très différents. Il est possible que chaque Vanduul construise son propre couteau (la latéralité de la musculature montrée dans les autopsies correspond toujours à des irrégularités dans la construction du couteau). Des représentations de couteaux apparaissent aussi dans leurs médias, et des images imprimées de couteaux sont courantes sur les murs des quartiers personnels. Un compartiment, appelé « chapelle », possèdent des vitraux élaborés représentant des couteaux (des images qui semblent correspondre au couteau trouvé dans les quartiers du capitaine ou chef)

Vaisseau spatial

Le vaisseau en lui-même a été remorqué jusqu'à la station de test de la navale de Centauri Roads pour une étude plus poussée. Les ingénieurs affirment que les dégâts subis lors de l'explosion du réacteur sont trop grands pour envisager de le remettre en service un jour. Extérieurement, le X12 est à peu près équivalent en tonnage à la classe de vaisseau Infatigable de l'UEE. Il est fortement blindé et cette armure a sûrement contribué à amplifier les dégâts subis : le système en couche capable d'encaisser trois ou quatre torpilles a également redirigé la force de l'explosion vers les ponts inférieurs du navire. À l'intérieur, il transporte une flotte aérienne encore plus impressionnante qu'un transporteur classe Bengal : environ trois cents des chasseurs connus sous le nom de « Scythe » le long de la frontière (leur nom dans les rapports de l'UEE, Frank, n'a pas pris au-delà du milieu militaire). Il faut noter qu'à peine une centaine d'entre eux étaient prêts au combat; le reste était gardé sous le pont comme pièces de rechange. Pendant un affrontement, seulement un tiers de l'effectif total pourrait être utilisé. À la demande du Sénat, la majorité de ces chasseurs ont depuis été vendu à des entreprises privées pour financer un important projet de travaux publics, mais le service de renseignements de la navale continue de maintenir un escadron pour réaliser des tests de man½uvres et de potentielles opérations sous couverture.

Source : http://www.robertsspaceindustries.com/vanduul-warship-analysis/

  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

18 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (21 évaluations | 0 critique)
7,7 / 10 - Très prometteur