Star Citizen dépasse la barre des 20 millions de financement participatif

En franchissant la barre des 20 millions de dollars de financement participatif, le projet de simulation spatiale Star Citizen fait un détour sur les planètes pour des phases de FPS.

Star Citizen dépasse la barre des 20 millions de financement participatif

Tel un poisson dans l'eau, la campagne de financement de Star Citizen atteint un nouveau record et un objectif associé, débloquant un nouveau contenu. Ainsi des phases de FPS dans une simulation spatiale, ce n'est pas forcément le contenu le plus attendu mais donne encore une autre envergure au projet. Déjà prévues à l'origine pour les abordages des vaisseaux, les phases de FPS sont donc étendues aux sols, dont les conditions sont encore à déterminer. Tout le monde ne veut pas jouer à un FPS et cela devra être pris en compte. Le studio Cloud Imperium profite de l'occasion pour expliquer comment les objectifs liés à la campagne de financement participatif sont déterminés.

Contrôler le budget de développement est essentiel pour la bonne conduite du projet. Dans le cas des phases FPS sur les planètes, elles étaient prévues pour être implantées après la sortie. Le succès de la campagne de financement permet d'accélérer le processus. Vu l'investissement que représente la modélisation des planètes, le développeur tenait à leurs donner de l'importance, apportant de nombreuses possibilités (attaque d'une base, sauvetage d'otages, règlements de compte, etc). De plus, les fonctionnalités d'un FPS sont déjà implantées dans le jeu avec les phases d'abordage des vaisseaux ou des stations. Le développement est facilité à ce niveau là par le moteur CryEngine et en se reposant sur l'expérience Crysis 3. La contrainte financière liée à cet objectif n'était donc pas disproportionnée mais contrôlée.

Le nouvel objectif lié à la somme de 22 millions est sur un autre registre. Avec un système de capture faciale, Cloud Imperium veut pousser encore plus loin la personnalisation des avatars. Il serait ainsi possible de scanner les visages des joueurs. Pour se faire une idée sur la technologie, vous pouvez consulter le site Infinite-Realities pour en avoir un aperçu. Ce contenu est donc une nouveauté s'ajoutant au projet et faisant partie des objectifs pour renforcer l'expérience de jeu. Dans le même registre, il y avait eu la création d'un studio de motion capture pour améliorer l'animation des personnages, pas indispensable mais un ajout notable.

Autre ajout accessoire et donc terriblement indispensable, un aquarium fait son apparition dans le hangar. L'image conceptuelle vous dévoile un poisson doré de Mildas, qui sera rejoint par d'autres espèces au fil de vos explorations. Tradition depuis Starlancer, l'aquarium fait partie de ces petits détails qui changent tout. Justement au sujet du hangar, Chris Roberts rappelle dans sa lettre que ce module est amené à évoluer régulièrement, au même titre que les autres modules de Star Citizen.

Réactions (93)


Que pensez-vous de Star Citizen ?

19 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très prometteur