La promesse de Chris Roberts avec Star Citizen

A l'occasion de Thanksgiving, le créateur de Star Citizen Chris Roberts s'est adressé à la communauté pour la remercier du soutien apporté et renouveler la promesse d'une simulation spatiale d'envergure.
La promesse de Chris Roberts avec Star Citizen

Kingsamber, fanboy de Star Citizen de son état et vil pirate en parallèle est à la manoeuvre pour retranscrire en traduisant et en s'appropriant le message de Chris Roberts.

Kingsamber
Kingsamber

Thanksgiving est une fête célébrée aux USA et au Canada pendant laquelle la tradition veut que les familles se réunissent pour rendre grâce des bonnes choses qui leur sont arrivées. Bien que Star Citizen n'appartienne pas à un pays particulier, Chris Roberts a le sentiment que la communauté du jeu fait à présent partie de la famille Cloud Imperium Games étendue et considère que cette occasion est parfaite pour remercier encore une fois chacun des joueurs pour leur confiance de la part de toute son équipe.

Au cours de l'année qui vient de s'écouler, CR a n'a cessé d'être impressionné par l'enthousiasme et le soutien qui leur a été manifesté. L'aspect financier, même s'il fait régulièrement les gros titres, ne constitue que l'une des composantes de ce projet. La participation de la communauté grandissante est tout aussi impressionnante que se soit en termes d'idées soumises, de présence aux débats, de fan fictions et fan arts, de cadeaux à l'équipe CIG, du nombre croissant de groupes et d'alliances, de nouvelles rencontres amicales, ou simplement d'investissement personnel de chacun des fans dans l'univers de Star Citizen. L'énergie et l'excitation de la communauté ont constitué la meilleure surprise et l'aspect le plus gratifiant lié à la méthode de production du jeu. Après avoir vécu ce genre d'expérience, CR ne pense pas pouvoir revenir à la méthode de production de jeux vidéos traditionnelle. Tandis que la communauté s'est agrandie et que le total de fonds perçus pour le développement du jeu s'est envolé au-delà des attentes de l'équipe CIG, le jeu devient de plus en plus médiatisé.

D'un côté ce gain de visibilité est positif. Les gens réalisent que les simulations spatiales et que les jeux pc ne sont pas morts. Ils comprennent l'intérêt d'impliquer leur communauté et de partager leurs réalisations avec ces communautés. Les joueurs réalisent également qu'ils ont le pouvoir de choisir ce à quoi ils ont envie de jouer plutôt que de se résigner aux suites prévisibles proposées par les distributeurs qui préfèrent éviter les risques. Mais cette augmentation de visibilité a également attiré les inévitables sceptiques et ceux qui détestent constater le succès de tout ce qui sort un peu de l'ordinaire."C'est une arnaque!" "Ça ne survivra pas à l'effet de mode !" "Je rirai bien quand ils se planteront et que tout le monde sera déçu !"

Les gros titres attirent fatalement les fâcheux qui ne peuvent comprendre pourquoi un jeu comme Star Citizen peut capturer l'imaginaire, pourquoi tant de personnes ont pu vouloir apporter leur soutien à un projet bien avant que ce dernier ne puisse fournir de garantie. C'est une question que se pose parfois CR.

Mais en y réfléchissant bien, il arrive à la conclusion suivante: L'équipe CIG poursuit un rêve avec Star Citizen. Et c'est bien pour ça que Star Citizen n'est pas un jeu au sens normal du terme. Il ne s'agit pas d'une expérience cloisonnée avec une semaine de durée de vie. Star Citizen est la promesse d'une aventure infinie dans l'immensité de l'espace. Tout le monde ne partage pas exactement le même rêve. Certains souhaitent explorer les systèmes solaires inconnus, d'autres désirent construire leur empire financier, d'autres encore veulent se faire un nom en temps que chasseur de primes ou comme mercenaire intrépide, et il en est même qui comptent bien fondre sur des proies faciles et devenir des pirates notoires. Les vaisseaux trônant dans les hangars de chacun représentent cette promesse d'aventure, la possibilité de mettre les gaz vers l'espace pour y acquérir fortune et renommée. Et tous sont en quelque sorte réunis dans la poursuite de leur rêves d'enfance lorsque, observant les étoiles, ils se demandaient comment ce serait s'il était possible de voyager parmi ces dernières.

C'est ce rêve qui motive toute l'équipe CIG et CR est convaincu que c'est également pourquoi tant de gens ont accueilli Star Citizen avec un tel entrain.

Star Citizen n'est pas conçu pour générer du profit rapidement ni pour satisfaire les actionnaires d'un gros distributeur. Star Citizen est développé pour qu'un rêve devienne réalité. Un rêve que les joueurs ont aidé à concrétiser grâce à leur incroyable soutien. Les gens peuvent en effet s'interroger sur la faisabilité de ce projet tellement ambitieux.

Mais il s'agit d'un projet de longue haleine. Grâce aux fonds recueillis, le jeu est déjà la simulation spatiale avec le plus gros budget de l'histoire, ce qui donne à son équipe de développement la possibilité de recruter la crème de la crème et de prendre le temps de faire les choses comme il faut. CR est pourtant conscient que tout ne se déroulera pas toujours sans accroc sur Star Citizen. L'équipe CIG trébuchera de temps à autre. Tout ne se passera pas forcément comme il était prévu à l'origine. Et il est bien évident qu'ils ne pourront pas fournir un jeu qui colle à la vision personnelle de chacun. C'est juste impossible avec tant de monde impliqué !

Le patron de CIG reste toutefois convaincu qu'avec son équipe et l'appui de la communauté grandissante de Star Citizen, ils arriveront à livrer un jeu qui satisfera la majorité et qui créera un univers où chacun pourra créer sa propre histoire pour les années à venir. Un univers qui ne sera jamais statique, qui ira en s'améliorant et en grandissant. CR s'y engage plus que jamais, lui et son équipe ne se satisferont de rien de moins.

Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/13408-Giving-Thanks

Réactions (100)


Que pensez-vous de Star Citizen ?

15 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 0 critique)
7,2 / 10 - Très prometteur