Le point du mois de janvier sur Star Citizen

Avec son mode de financement unique pour un jeu de cette ampleur, Star Citizen met constamment en ligne des nouveautés sur son contenu, des questions/réponses, des informations sur l'avancement du développement et sur les développeurs eux même. Cette newsletter est l'occasion de revenir sur le premier mois d'activité de Cloud Imperium Games de l'année 2014. 

Les nouvelles

Jalons de financement participatif

120

Après une fin d'année qui a explosé tous les records de financement de Star Citizen, ce début d'année 2014 semble bien calme. Deux paliers ont tout de même été atteint. 

Celui des 36M$ dévoilant le système Tamsa et son trou noir autour duquel gravite deux planètes.

Celui des 37M$ débloquant le système Tanga, comportant en son centre une Géante Rouge qui a commencé à consumer ses planètes proches et rendu vivable les plus lointaines. 

Les organisations 

Create Organization

On le sait depuis longtemps, la volonté de Chris Roberts est que l'univers de Star Citizen soit lourdement influencé par les joueurs à travers les guildes, ou organisation. Après un test fermé fin décembre, les premiers outils de gestion des organisations sont enfin en ligne. 

Cet outil permet aux administrateurs de créer une page web personnalisable dédiée à leur organisation. Cette dernière comprend des outils pour gérer la hiérarchie et les rôles des membres, le recrutement, de faire une présentation de son activité et de son background. Il comporte aussi un système de chat cross-plateform et qui sera  implémenté jusque dans le jeu. Si cet outil peut paraître trivial à l'heure actuelle, il joue en réalité un rôle très important pour Star Citizen. En effet la particularité du financement participatif est d'avoir une communauté présente et active, avec un gros besoin de management dès le début du développement du jeu. Et plus cette communauté sera stimulée, plus le financement augmentera. L'autre raison est, comme expliquée au dessus, que la nature "sandbox" de Star Citizen nécessite une bonne organisation des joueurs pour créé un meta-contenu important à travers les activités variées que proposera le jeu.

Développé par le studio Turbulent de Montréal, cet outil est amené à évoluer régulièrement. Chris Roberts à ainsi expliqué que nous pourrons rapidement créer ou rejoindre plusieurs organisations. Un outils de gestion de la flotte devrait également voir le jour prochainement. Dès le départ il a rencontré un grand succès avec 4000 organisations créées 12h après son lancement et plus de 9000 aujourd’hui. Tant que les adhésions multiples ne sont pas possible, il permet également de jauger la communauté, on se rend ainsi compte que la première guilde Fr en taille (Sibylla) est 6ème, juste derrière les allemands de Das Kartell confirmant que ces deux pays sont parmi les plus gros backers du jeu.

Retour sur les vaisseaux débloqués ces derniers mois

Avec l'accélération du financement fin 2013 on peut avoir du mal à se rappeler quels jalons ont été atteints. Voici pour vous un rapide résumé des vaisseaux ajoutés dans Star Citizen grâce au financement des joueurs depuis le mois d'octobre. A noter qu'à l'exception des trois premiers ci dessous, les choix des vaisseaux ont fait l'objet de sondages parmi les joueurs.

L’éclaireur Xi'an - D'origine Xi'an, cette adaptation aux normes humaines, baptisé Kartu-Al, est un chasseur léger, extrêmement manœuvrable et destiné à l'exploration et a reconnaissance.

Vaisseau marchand Banu

Vaisseau marchant Banu - Les Banu sont un peuple qui excelle dans l'art du commerce entre toutes les espèces de la galaxie. Ce vaisseau permettra aux joueurs d'avoir une autre expérience de Star Citizen.

Vaisseau personnel Mustang - Sorti des usines RSI, ce vaisseau sera proposé aux joueurs comme vaisseau de départ en parallèle avec l'Aurora.

Origin 890 JUMP - fidèle à sa gamme, Origin Jumpworks dévoile son yacht de luxe qui vous permettra de voyager à travers les étoiles dans la classe et le raffinement

RSI Orion - Ce vaisseau minier permettra sans aucun doute aux joueurs de monter sa propre corporation de production d’énergie... Avec tout le confort des vaisseaux RSI.

Aegis Surveyor - Issue du manufacturier militaire Aegis, ce vaisseau offre aux joueurs tous l’équipement nécessaire à l’exploration et au recyclage des épaves de vaisseaux dérivant dans l'espace profond.

Anvil Carrack - L'avant-garde de l'UEE pour l'exploration spatiale, ce vaisseau jadis réservé à l'armée se décline dans sa version civile, équipé de réservoir et d'un ordinateur de bord dédié au calcul de coordonnées de saut.  

MISC Hull C - Ce vaisseau de transport très modulaire est apprécié des pirates et contrebandiers qui lui ajoute des senseurs discrets, des sas de décompression rapides et de nombreuses cachettes.

Drake Herald - On savait que l'information et son transit seront des ressources dans Star Citizen, on sait maintenant que le Drake Herald leur sera dédié ! Petit, blindé au niveau de sa structure comme au niveau informatique, c'est le coursier idéal pour transmettre une info du point A au point B.

A venir

Le premier épisode de The Next Great Starship vient de sortir. Ce concours de fan pour développer un des futurs vaisseaux de Star Citizen devrait capter l'attention des joueurs en ce mois de février. 

Chris Roberts a cité les prochains vaisseaux que nous pourrions voir dans le hangar. L'Idris, le Caterpillar et les variantes du Freelancer se font la course. Peut être pour ce mois ci ? 

Comme expliqué plus haut, l'outil de gestion des organisations devrait être mis à jour rapidement.

Enfin le module dogfight se fait attendre. Si l'estimation de Roberts n’était pas trop optimiste, nous pourrions voir une première version fin février-début mars.

L'avis de la rédac : 

Star Citizen en France

On s'en rend compte sur JOL à chaque nouveau million atteint, Star Citizen fait parler de lui et ne laisse pas indifférent. C'est le budget le plus important jamais atteint pour un jeu en crowdfunding, et avant même de savoir si il sera un succès ou un échec, il est certain qu'il marquera les esprits des développeurs et des éditeurs de jeux qui ne verront peut être plus le crowdfunding uniquement comme un moyen de soutenir des projets indé de petite/moyenne envergure.

Ajoutez à ceci le charisme geek de Chris Roberts, le bagage émotionnelle que représente ses succès passés (Wing Commander, Privateer, Freelancer), son acharnement insolent à placer le PC comme machine de jeu ultime à l'heure où les consoles "next gen" se lancent sur le marché, son partenariat avec AMD pour soutenir les drivers Mantle ou l'Oculus Rift (qui eux aussi vendent du rêve). Voila qui permet de mieux comprendre l'engouement pour ce projet et pourquoi Star Citizen fait régulièrement l'objet d'articles sur Joystiq, Massively ou Ten Ton Hammer, et ce mois ci dans la rubrique Techland du TIME.

Pourtant la popularité de Star Citizen outre-Atlantique n'a pas vraiment son égal en France. En cherchant sur ces derniers jours, l'article le plus intéressant que j'ai trouvé provient de ... La Tribune. Bien sur il y a bien eu des articles dessus, dans Canard PC à l'occasion de la Gamescom, ou dans le dernier N° de Joystick (dec 2012) avec une interview de Chris Roberts. Mais pour le reste, c'est vers les fansites ou vers la presse étrangère qu'il faut se tourner pour entendre parler de Star Citizen.

Alors qu'est-ce qui peut expliquer ce manque d’intérêt de la presse et des sites spécialisé pour ce qui est un des projets JV les plus prometteur et surprenant de ces dernières années ? 

Serait-ce le manque d’intérêt des français pour ce jeu ?
Difficile à croire, d'après ce sondage officieux la France est parmi les plus gros financiers du projet. Rapporté à la population de chaque pays, la France est même le 2nd pays. Comme dit plus haut, la première guilde francophone est la 6ème guilde mondiale en terme de nombre de joueurs.

Je crois que la presse jeux vidéo française à toujours eu une relation ambiguë avec le genre MMO, lui réservant quelques pages en fin de journal tout en refusant de noter un MMO parce que "il va évoluer" (pourquoi noter un jeu Bethesda dans ce cas là !), et d'un autre coté en rédigeant des hors-série entiers pour "monter 70 en 7 jours" parce que "hey, y'a plus que ça qui fait vendre!".

Car, malheureusement, la presse et les sites spécialisé jeux vidéo sont en difficulté depuis quelques années. Entre les dépôts de bilan, les relations avec les éditeurs de plus en plus difficiles, la concurrence des bloggeurs/youtubeurs ou site amateurs spécialisés qui auront toujours une longueur d'avance sur les journalistes pro, la presse jeux vidéo Fr n'est pas au mieux de sa forme. Difficile dans ces conditions de miser sur un projet de space-sim (un genre depuis longtemps oublié des éditeurs), "crowdunfé", massivement multijoueur et dont le développeur multiplie les promesses les plus farfelues !

Malgré ça, tout n'est pas si sombre, Canard PC fête tout de même ses 10 ans en accueillant le petit nouveau (et excellent) JV. On peut également entendre furtivement le nom de Star Citizen dans certains podcasts comme ZQSD ou Silence, on joue.

Alors espérons qu'en cette année 2014 les journalistes français et francophones soient moins frileux au sujet de Star Citizen !

Réactions (30)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

19 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très prometteur