Guide galactique : Le système Rihlah

Système stellaire sous l'influence Xi'An, Rihlah est une destination idéale pour commercer des appareils ou des équipements aliens dans la simulation spatiale Star Citizen.

Guide galactique : Le système Rihlah

Rihlah, mot d'origine Xi'An signifiant "source de puissance", est un ancien bastion militaire situé à un saut au-delà de la Ligne Perry. Les Xi'An établissent leur présence dans des systèmes solaires dans des buts bien précis et Rihlah qui était à l'origine focalisé sur la production industrielle ne fait pas exception à cette règle. Avec l'émergence de la menace humaine, Rihlah fut convertie en zone de répétition principale pour les forces militaires Xi'An et les deux planètes du système furent initialement terraformées avec ce but unique en tête. D'énormes casernes, des champs d'entrainement et des usines de munitions remplissaient le système. Si l'empire Xi'An avait dû se lancer dans une guerre contre la Terre, Rihlah en aurait été un point de lancement stratégique majeur. De nos jours, cependant, Rihlah est l'exemple parfait illustrany le réchauffement des relations entre les empires Xi'An et humains. Avec l'accroissement du commerce et les diverses relations entre les gouvernements, la force d'invasion prête à l'emploi fut retirée et Rihlah retrouva son utilité première en tant que zone industrielle. La conversion du système ainsi que l'intégration d'humains sur ses planètes eurent un effet intéressant et fournirent un lieu singulier à explorer pour les humains (avec des limites très spécifiques).

Rihlah-System-Chart.png

D'un point de vue cosmologique, Rihlah est une étoile de la séquence principale A4 avec une large bande verte capable de supporter une paire de vastes écosystèmes. Les points de sauts mènent autant vers des mondes humains que Xi'An, même si les cartes officielles évitent soigneusement de les indiquer. Bien que le gros des forces armées ait été retiré du système, une force de défense frontalière bien entrainée est maintenue, faisant de ce point de saut un choix malencontreux pour les contrebandiers espérant s'introduire dans l'espace Xi'An.

Planètes internes (I, II & III)

Les trois premières planètes du système sont très quelconques. Rihlah I est une protoplanète rocheuse balayée par les vents solaires et ne pouvant accueillir aucune forme de vie connue. Rihlah II est une « planète bouffie » : géante gazeuse exceptionnellement écrasée avec un vaste rayon mais une faible densité. En raison de ces caractéristiques et de sa proximité de son étoile, Rihlah II ne peut pas servir de station de ravitaillement. Rihlah III est une planète de taille équivalente à la Terre avec une orbite rapide. Sa faible quantité d'atmosphère et sa surface composée de roches denses et irrégulières en font un très improbable candidat à la terraformation.

Rihlah IV (Shorvu)

Rihah IV

La quatrième planète du système Rihlah se nomme Shorvu (« chur-viu ») fut terraformée par l'empire Xi'An pour en faire un monde caserne, couvert d'installations destinées à l'entrainement et à l'hébergement de forces militaires terrestres et d'usines d'armes à moyenne portée pour les équiper. Avec le déclin des dernières années, les usines militaires de Shorvu furent démantelées méthodiquement et remplacées par des zones industrielles privées (le processus même constitue un spectacle fascinant : les fourmis mécaniques pilotées par les Xi'An démantèlent entièrement les structures et autres objets pour récupérer des matériaux).

Rihah IV

Aujourd'hui, la conversion en monde industriel est quasiment terminée bien que les cicatrices témoignant de l'occupation militaire passée restent visibles sur l'ensemble de la planète. Les corporations Xi'An ont déménagé en masse sur Shorvu. Contrairement à la majorité (voire presque tous) les mondes occupés par les Xi'An, les humains sont encouragés à visiter Shorvu, par le biais d'un spatioport secondaire dans le complexe industriel de Yahti, une ancienne mégapole d'entrainement de troupes. Il s'agit d'une décision calculée de la part du gouvernement Xi'An : les entreprises souhaitant traiter avec les humains obtiennent des avantages fiscaux pour installer leurs locaux à Yahti afin de limiter l'intrusion humaine dans l'espace Xi'An au strict minimum. Ceci se traduit en une zone commerciale dont les boutiques appartiennent aux entreprises principales, depuis les constructeurs de vaisseaux MISC-Xi'An et Aopoa jusqu'aux compagnies alimentaires ou les juristes spécialisés dans l'import / export.

La culture locale est un mélange intéressant. De nombreux commerces emploient des humains mais insistent sur le respect des traditions et méthodes d'interactions Xi'An. Les régions industrielles entourant Yahti sont également humano-centriques. Les Khartu achetés par des « aliens » sont convoyés par une voie aérienne proche de Yahti et de nombreuses usines gérées par MISC fabriquent des modèles de Hull D adaptées aux Xi'An. Shorvu importe également des produits pour alimenter le développement industriel. Les métaux lourds et de nombreuses variétés de composants électroniques sont en demande et la population s'est habituée à acheter ces biens à des transporteurs humains si nécessaires.

Rihlah V (Xi)

Surnommée Xi (« zee ») par les natifs, Rihlah V est techniquement classifiée comme planète d'habitation Xi'An. Super-Terre naturelle, Xi est une planète tempérée d'environ 3,5 fois la taille du berceau de l'humanité. Comme tous les mondes Xi'An dédiés à rôle unique, Xi a produit des résultats ultra-organisés sans comparaison avec ce que l'on peut trouver en orbite autour des systèmes solaires humains. Des estimations suggèrent que cinquante à cent milliards de Xi'An habitent les sphères de vie qui composent la base des dizaines de gigantesques paysages urbains de la planète.

Corilla est une exception, c'est une cité plus petite entourée de dense forêts tropicales. Ouverte aux étrangers, Corilla est devenue de-facto le port commercial où se rendent les Xi'An désireux d'interagir avec les capitaines de vaisseaux Humains, Banu et Tevarin. Avec les années, Corilla est devenue le foyer d'une certaine communauté d'expatriés et de réfugiés politiques de l'UEE qui ont commencé à fusionner de manière subtile leur architecture humaine distincte à l'architecture d'habi-monde Xi'An standard de la ville. Les forces de l'ordre de l'UEE n'ont pas juridiction dans l'espace Xi'An ce qui rend l'endroit populaire pour se cacher « au nez et à la barbe de tous ». (Il faut toutefois garder à l'esprit qu'en général les Xi'An ne jugent pas les crimes entre humains, ce qui permet aux plus impitoyables des chasseurs de primes d'agir librement.)

On demande aux visiteurs de ne pas explorer les autres régions de la planète pour des raisons à la fois sociologiques et pratiques. En effet, la culture Xi'An reste extrêmement xénophobe et les humains ne sont pas les bienvenus en dehors de Corilla. Quiconque surpris dans une autre ville sera traité comme un espion et le gouvernement de l'UEE a prouvé qu'il n'éprouve aucunement le besoin de sauver les vies des touristes entêtés dans ces circonstances. De plus, il est en général impossible de sortir à pied de Corilla : la forêt tropicale entourant la ville est infranchissable et déborde de plantes toxiques et d'animaux mortels (la plus commune d'entre ces créatures est la terrible bête-bondissante de Rihlah).

Rihlah VI

Depuis la surface de Rihlah VI, la planète naine la plus éloignée du système, la lumière de l'étoile de Rihlah est à peine visible. Ce n'est bien entendu pas quelque chose que le voyageur moyen de ce pourra observer. Rihlah VI est un monde isolé, dépourvu d'atmosphère, de ressource, de terrain d'atterrissage et de tout intérêt. Le seul point notable est une rumeur spatiale persistante mentionnant l'existence sur la planète d'un détecteur Xi'An capable de faire passer automatiquement l'Empire en état de guerre. La rumeur, totalement infondée, prétend que la technologie est un reste de l'époque où Rihlah jouait le rôle de frontière fortifiée et qu'elle est restée active, enterrée au c½ur de Rillah VI depuis cette période. Aucune source n'identifie clairement la nature de ce dispositif, mais les spéculations vont bon train et on entend parfois parler d'un ordinateur central au coeur d'un gigantesque réseau de scanners spatiaux, d'autres fois d'une sorte de machine apocalyptique capable de détruire la planète et les curieux qui tenteraient d'en apprendre d'avantage.

Kingsamber

Cette visite galactique vous était proposée par Kingsamber, fier pirate nostalgique et membre de la rédaction SC-JoL.

Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14045-Galactic-Guide-Rihlah-System

  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

20 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (23 évaluations | 0 critique)
7,9 / 10 - Très prometteur