Guide galactique : Le système Bremen

Petit système à l'influence pourtant importante, Bremen abrite le groupe Consolidate Outland produisant notamment les vaisseaux spatiaux Mustang de Star Citizen.
Guide galactique : Le système Bremen

Bremen revendique, à raison, être "le plus petit système ayant le plus grand impact sur les affaires galactiques". Pendant un peu plus de cinq siècles, Bremen et sa planète sans prétention Rytif, ont joué un rôle étonnamment important dans absolument tous les évènements importants depuis la guerre intergalactique jusqu'au renversement du régime Messer. De nos jours le système continue de surprendre la galaxie en devenant un centre de haute technologie de l'industrie spatiale de manière inattendue. Étoile de la séquence principale K située aux confins de la nébuleuse Sharon, Bremen fut visitée par Bao Yun l'explorateur opportuniste légendaire en 2441. L'équipage de Yun cartographia les quatre planètes du système et identifia la seule planète de la zone verte comme un candidat "banal" pour la terraformation et vendit promptement ses droits de découverte aux Nations Unies de la Terre (UNE). Le conseil d'expansion de l'UNE décida de développer Bremen et la terraformation de Rytif suivit peu de temps après. En l'espace de vingt ans, le système fut prêt à accueillir le lent afflux de colons humains. Tandis que la plupart des pionniers était attirés par les dangereux systèmes riches en ressources, certains d'entre eux virent en Bremen une alternative plus "sûre".

Puis, vers la fis du 27ème siècle, l'humanité se retrouva en guerre avec des extraterrestres. Alors que la seconde guerre Tevarienne battait son plein, l'Empire Unifié de la Terre (UEE) émergeant avait besoin de ressources fiables pour soutenir son conflit contre les armadas de Corath'Thal. Les mondes centraux étant concentrés sur la production de vaisseaux et d'armes, l'UEE se tourna vers ses colonies distantes. Lors des planifications visant à incorporer ces mondes dans l'effort de guerre pour alléger le fardeau de taxes pesant sur les planètes du centre de l'empire, il fut découvert que l'écosystème de Bremen II était étonnamment adapté à la culture de nourritures à longue conservation.

En quelques mois, Bremen produisait la majorité de la nourriture destinée aux unités militaires de l'UEE sur le front. Le nombre de colons s'envola tandis que des spéculateurs arrivaient pour acheter les terres cultivables, et les "timides" colons originels se retrouvèrent multimillionnaires (dont notamment le fermier Arcturus Koerner, gouverneur de facto de la planète). Pendant les sept ans de guerre et les vingt ans de pays qui s'en suivirent, les fermes de Bremen, ses installations de conditionnement et d'expédition constituèrent une puissance économique sans rivale dans ce secteur de l'industrie.

Vers 2640 cependant, la population du système commença à décroitre. L'humanité était en plein essor et l'empire nouvellement fortifié désirait plus de variété que les nourritures simples que Bremen avait à offrir. La planète sembla se résigner à sombrer dans les oubliettes de l'histoire, son rôle populaire dans la guerre relégué au rang de note de bas de page. Finalement, c'est ce retour vers son statut antérieur sans prétention qui conduisit Bremen à jouer un rôle encore plus important. En 2792, les activistes anti-Messer commencèrent à utiliser Bremen comme base d'opération pour organiser le renversement du régime. Les expatriés aux idées révolutionnaires qui avaient précédemment fuit vers l'empire Xi'An furent rapatriés en catimini pour organiser leur conspiration depuis Bremen.

L'importance du rôle de Bremen dans la chute du gouvernement Messer resta un secret pour la majeure partie de la population jusqu'à ce que le sénat ne divulgue des communications déclassifiées entre des membres de la résistance infiltrés au sein du gouvernement et les révolutionnaires installés sur la planète. Ceci entraina directement la reconnaissance officielle de la planète il y a tout juste cinq ans (bien que certains spéculent sur le fait que la découverte de minerais de valeur sous la surface et jusqu'ici non identifiés l'année précédente soit la réelle raison ou tout du moins qu'elle y ait contribué).

De nos jours, le système Bremen abrite une industrie aérospatiale en pleine croissance, dont l'instigateur n'est autre que Silas Koerner - un descendant du plus riche colon originel du système - avec son groupe Consolidate Outland. Bremen est devenu le premier « monde de la bordure » à produire intégralement un appareil spatial, avec des milliers de Mustangs sortant des lignes d'assemblage chaque jour. Avec une histoire riche et une grande variété de ressources naturelles à disposition, Bremen semble bien partie pour rester un centre économique inopiné au sein de l'Empire moderne, post Messer.

Bremen-Chart.jpg

Bremen I

Bao Yun avait décrit la première planète du système Bremen en seulement quatre mots dans son rapport : "Un petit rocher mort". Les siècles suivants ce rapport n'ont pas apporté grand chose au mythe de Bremen I et aucune prolifération de minéraux ou de toute autre ressource pour rendre profitable toute visite de cette planète. Ce caillou est pourtant devenu une sorte de légende parmi les explorateurs quittant le système Bremen pour des destinations inconnues : Il existe à présent une tradition assez répandue qui consiste à "incliner ses ailes" dans la direction de Bremen I pour se porter bonheur avant de s'engager pour de longs voyages.

Bremen II (Rytif)

Grenier à grain, berceau de la révolution et centre de hautes technologies : Bremen II, officiellement connue sous le nom de Rytif, est la planète du système ayant rempli toutes ces fonctions. Rytif est actuellement le siège de l'empire de construction d'appareils spaciaux en pleine croissance de Consolidated Outland, ainsi que le lieu de résidence de son créateur excentrique. La récente découverte de dépôts de minéraux combinée à la longue histoire agricole de la planète font de Rytif l'un des rares mondes terraformés auto-suffisants pouvant théoriquement vivre sans aucun commerce interstellaire. Dans les faits, Rytif est tout sauf isolée la popularité des séries de Mustang créant du commerce avec toute la galaxie.

En dépit de l'histoire en paliers de la planète et de sa récente popularité, les zones d'habitation de Rytif gardent un esprit de "petites villes". On dirige en général les visiteurs vers Stalford, une ville de taille moyenne située juste au nord de l'équateur. Stalford a longtemps été la capitale agricole de la planète avec ses fermes hydroponiques et ses vivariums commerciaux installés tout autour des collines voisines. Des monuments destinés aux touristes illustrant le rôle joué par la planète dans la chute du gouvernement Messer sont apparus au cours des cinq dernières années et il semble également que le tourisme soit prêt pout une poussée de croissance.

Bremen III

Bremen III est un monde sans noyau situé en dehors de la bande verte du système, au delà de tout espoir raisonnable de terraformation. Bremen III hébergeait, au moment de la découverte du système, une quantité non négligeable de ressources minérales mais la planète fut rapidement dépouillée pour supporter le développement de Bremen II (autant pour la terraformation initiale que pour le soutien à l'effort de guerre). Il n'y a de nos jours que peu de raisons d'approcher de Bremen III, bien que ce soit également ce qui était dit de Rytif durant les années précédant son implication révolutionnaire.

Bremen IV

Considérée par les locaux (sans la moindre preuve significative) comme étant la "planète gardienne" de l'étoile pour la manière dont elle empêche les incursions de comètes dans le coeur du système, Bremen IV est une géante de glace. Cette masse tourbillonnante d'hydrogène et d'autres gaz est entrecoupée de champs de glace de tailles variables qui rendent ce paysage spatial magnifique. Malheureusement il est presque impossible de mener des opérations de ravitaillement sauvage sur Bremen IV en raison du manque de champs de gaz pur. Il n'est pas rare d'y trouver les carcasses de Starfarers ou de Caterpillars entêtés ayant tenté la man½uvre, en orbite décroissante.

Kingsamber

Cette visite galactique vous était proposée par Kingsamber, fier pirate nostalgique et membre de la rédaction SC-JoL.

Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14149-Galactic-Guide-Bremen

Réactions (51)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

15 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 0 critique)
7,2 / 10 - Très prometteur