Les étapes avant la mort dans Star Citizen

Encore lointaine, la mort (presque) définitive de Star Citizen précise néanmoins une partie de ses mécanismes par le biais du système de santé du module FPS, développé par le studio IllFonic.
Les étapes avant la mort dans Star Citizen

Les joueurs de la simulation spatiale Star Citizen seront amenés à prendre des risques à bord de leur vaisseau ou durant des séquences à pied, voire à la rencontre des deux lors d'un abordage. Et parmi les promesses du créateur du jeu Chris Roberts, la mort ne sera pas à prendre à la légère. Évoqué au début du développement, le concept de la mort (presque) permanente devient plus concret à l'approche du module FPS, avec ses échanges de tirs et ses multiples morts en perspective.

Un système de santé complexe

Le caractère défouloir du module FPS doit toutefois introduire des mécaniques de jeu pour la version finalisée et le monde persistant de Star Citizen. La mort devra être crainte par les joueurs et surviendra donc par étapes. Le système de santé des personnages se veut ainsi complexe, pour un modèle similaire à celui des vaisseaux avec une gestion de ses composants. Le corps de notre personnage se voit ainsi découpé en dix membres (de la tête aux pieds), chaque partie disposant d'une jauge de vie divisée en quatre étapes (de l'état normal à sa perte complète). Un état général permettra de situer à quel point on se rapproche de la mort.

RightArmDamage.jpg

Cette gestion de la santé du personnage vise à enrichir le gameplay lors des phases de combat FPS. Une jambe blessée aura ainsi une incidence plus ou moins importante sur les déplacements du personnage, le condamnant à se (faire) traîner si la jambe est perdue. La réduction du champ de vision, l'essoufflement de son personnage, des imprécisions lors de la visée seront autant de symptômes d'une santé déclinante. Surveiller sa santé s'annonce donc vital pour sa survie. Un saignement non traité peut ainsi empirer et conduire à la mort. Il faudra donc scruter son personnage pour identifier les blessures, ou s'équiper de modules biométriques prévus à cet effet.

Health.jpg

Soigner ses blessures

Star Citizen va reposer sur le jeu d'équipe pour donner à chacun des chances de survivre. Si des kits médicaux permettront de soigner partiellement ses blessures, les blessés les plus critiques devront être transportés dans des modules de soin. La médecine montrera cependant ses limites et il ne sera pas possible de se faire soigner à répétition, de plus une partie du corps considérée comme définitivement perdue le restera quitte à devoir se contenter d'une arme à une main pour la suite des événements.

Les blessures ne se limiteront pas aux séquences FPS. L'explosion de son vaisseau peut ainsi conduire à des blessures qu'il faudra soigner, en espérant être sauvé par un vaisseau disposant d'équipements médicaux. Disposer de telles installations aura cependant un coût, sans compter la perte en terme d'espace pour d'éventuelles cargaisons. Le système de santé aura donc bien des incidences, au-delà du simple échange de tirs.

Quelques spéculations

Si l'on sait que la mort sera relativement longue à survenir, le cas de la mort définitive est encore une autre histoire. On peut ainsi imaginer qu'un faible pourcentage déterminera à chaque mort les chances de faire une croix sur une partie de son corps (remplaçable par un membre cybernétique), voire de ne jamais se réveiller sous les traits de ce personnage. La version finale et le monde persistant de Star Citizen proposeront certainement un compromis entre immersion et aspect ludique, alors que les serveurs privés réserveront quelques surprises mortelles. Mais avant de se poser des questions existentielles sur Star Citizen, son module FPS permettra au préalable de s'entretuer à répétition.

Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/engineering/14318-Design-Healing-Your-Spacemen

Réactions (40)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

19 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très prometteur