Journal Orbital de Lagrange N°50

Encore en phase de développement et d'alpha, Star Citizen est un jeu dont les développeurs communiquent fortement sur leur travail, mais impliquent également largement leur communauté. Vidéos de fan, développements personnels, questions / réponses... beaucoup de contenu relatif au jeu voit le jour régulièrement. Nous vous proposons de découvrir chaque semaine à travers ce "Journal Orbital de Lagrange" ce qu'il s'est montré ou dit dans la galaxie de Star Citizen et au-delà.

Journal Orbital de Lagrange N°50

Retour sur le Around The Verse N°2.28

Épisode du 21 avril 2016

  • Une semaine de vol gratuit vient de s'achever.
  • Le MISC Prospector est actuellement en vente conceptuelle.
  • Le Reliant et le Starfarer Gemini ont vu leur prix être ajusté, les vaisseaux étant prévus pour la 2.4.

CIG, Los Angeles

  • Mark Skelton est actuellement à Los Angeles.
  • Les équipes d'ingénierie et de design poursuivent leur travail sur plusieurs vaisseaux et les systèmes.
  • Ils concentrent beaucoup d'efforts sur le système d'objet 2.0.
  • Le patch 2.4 est également travaillé.
  • L'équipe artistique travaille sur le Caterpillar. Pour le moment, elle se concentre sur des concepts de design (afin de définir le style Drake, NDT).
  • Josh Coons et Chris Smith (du studio d'Austin, NDT) poursuivent le travail sur le Herald et ont réalisé de bons progrès.

CIG, Austin

  • L'équipe d'animation travaille sur différents vaisseaux, notamment l'Argo.
  • Des animations pour les portes du hangar de l'Idris sont également travaillées.
  • Le studio vient de faire une revue sur le concept d'un vaisseau qui n'a pas encore été dévoilé.
  • Une partie des animateurs travaillant sur l'Univers Persistant s'occupe actuellement d'animations pour Squadron 42 (animations qui pourront ensuite être utilisées dans l'Univers Persistant).
  • Des discussions sont en cours pour définir quels éléments seront inclus avec la première version du commerce.
  • Une "caméra d'essayage" est en cours d'intégration. Elle permet au joueur de visualiser les vêtements sur son propre personnage avant de les acheter.

Foundry 42, Manchester

  • L'équipe artistique a donné un peu d'attention au Freelancer.
  • Le travail sur les vaisseaux capitaux (comme le Bengal, le Javelin et l'Idris) avance bien.
  • L'équipe en charge des personnages travaille sur les Vanduuls, ainsi que les personnages de Squadron 42.
  • L'équipe environnementale travaille sur des dépôts de carburant et des stations de recherches pour le système Odin.
  • Comme le reste, les assets développés en priorité pour Squadron 42 seront partagés avec l'Univers Persistant.

Foundry 42, Francfort

  • L'équipe en charge de l'IA a terminé sa première passe sur l'utilisation d'objets par la subsumption, et continue de travailler sur cette dernière.
  • L'équipe du moteur poursuit la correction de bug et le nettoyage du code.
  • La base de la génération procédurale est faite. L'équipe a réalisé d'important progrès sur le rendu visuel des atmosphères.
  • Ils poursuivent également le travail sur les rigs pour les visages.
  • Ils continuent à améliorer TrackView, leur outil des cinématiques.
  • Ils poursuivent leurs travaux d'amélioration et de correction de bug sur les grilles physiques.
  • Côté armes, ils en ont terminé une nouvelle, et attendent les retours de leur directeur artistique sur une autre. Ils ont également commencé le concept d'une nouvelle arme.
  • L'équipe de level design est en train de peaufiner la base de pirates, et a également fait une revue de Hurston et des extensions de Port Olisar.
  • Ils continuent à travailler sur le système de distribution d'énergie et ont également fait quelques ajustement sur les combinaisons FPS.

Interview avec Brian Chambers, seconde partie

  • Brian a découvert Star Citizen lors de la GamesCom, alors qu'il présentait Ryse.
  • Alors que lui et plusieurs de ses collègues souhaitent quitter Crytek, ils ont décidé de postuler ensemble chez CIG.
  • Ils souhaitaient à l'origine travailler à distance, depuis Francfort. Finalement, ils ont été suffisamment nombreux pour fonder un studio sur place.
  • L'équipe est passée de sept à vingt personnes et allait sûrement encore s'agrandir. Chris a alors donné son feu vert pour faire une vidéo présentant le nouveau studio.
  • Plus tard, alors que l'équipe continuait de s'agrandir, ils se sont installés dans des locaux plus grands.
  • À l'origine, ils voulaient s'installer dans une ancienne usine, mais ils n'en ont pas trouvé qui correspondait à leurs besoins.
  • Pour le moment, ils sont 43 personnes.
  • Le studio de Francfort s'occupe des cinématiques pour Squadron 42. Ils s'occupent d'une grande partie du design, ainsi que du travail sur l'IA.
  • Ils sont en train d'assembler une petit équipe d'Assurance Qualité, notamment avec des transferts venant d'Austin et Manchester.
  • Ils ont des artistes qui s'occupent de l'armement, aussi bien pour le FPS que les vaisseaux. Ils ont également des artistes d'effets visuel et environnementaux qui travaillent en étroite collaboration avec le studio anglais.
  • Brian était fier de l'ouverture de ce nouveau studio, et considère qu'il s'agit d'une occasion unique de travailler sur un projet qui bénéficie d'autant de soutien et de retours de la part de la communauté.

Le Guide du scénariste galactique

  • Cette semaine, présentation du système Oberon.
  • Oberon fut découvert en 2356. Il n'a été réclamé par aucun gouvernement, pas même l'UEE malgré une population principalement humaine.
  • Le système est entouré par quatre points de saut, ce qui le rend propice à la colonisation.
  • Le système abrite une étoile à neutron, qui rend la terraformation pratiquement impossible. Le système fait office de tampon entre l'UEE et l'espace vanduul.
  • Une étoile à neutron est une étoile extrêmement petite et dense, formée par l'effondrement d'une supernova. Ces étoiles sont très chaudes, bien que très peu lumineuses. Elles ne disposent pratiquement pas de zone habitable.
  • À l'origine, le système était doté d'une étoile binaire. Mais l'étoile à neutron a fini par vampiriser les couches extérieures de sa soeur, ne laissant que son noyau de carbone.
  • Oberon I, ou Gonn, est ce noyau survivant. C'est une planète carbone classée comme étant une Super-Terre. Sa densité de carbone a évidemment attirer de nombreux mineurs, convaincus qu'elles abritait d'importantes réserves de diamants. Malheureusement pour eux, ils ne trouvèrent que du graphite.
  • Oberon II est nommée Uriel. Elle fut l'objet d'une expérience de terraformation qui a mal tourné. Des colons furent abandonnés sur la planète, qui furent contraints de s'installer sous terre pour survivre.
  • Récemment, la planète fut attaquée par les Vanduuls, après leur incursion dans le système Vega. L'amiral Bishop put empêcher une seconde attaque d'avoir lieu.
  • Ce fut l'une des premières victoires majeures contre les Vanduuls, permettant de les repousser en dehors du système.
  • Oberon III et IV sont des protoplanètes, c'est-à-dire de la taille d'une lune.
  • Oberon V est ce qu'on appelle une mésoplanète, c'est-à-dire une petite planète qui a nettoyé son voisinage, et qui dispose d'une taille et d'une masse suffisante pour avoir une forme sphérique. Par exemple, Mercure pourrait être considérée comme une mésoplanète.
  • Oberon VI est une naine gazeuse. Les naines gazeuses sont très courantes dans la galaxie et sont surnommées des "mini-Neptunes". Elles ont un diamètre de 1,7 à 3,9 fois celui de la Terre.
  • Enfin, Oberon VII est une géante gazeuse de classe 4. Son atmosphère est composée de monoxyde de carbone, ce qui ne la rend pas propice au ravitaillement.

Retour sur le Reverse The Verse N°91

Épisode du 22 avril 2016

Note du traducteur : Ceci est une traduction de la retranscription de l'équipe d'Imperial News NetworkReverse The Verse est une émission communautaire, sur un ton décontracté, sans préparation et les nombreux intervenants parlent de tout et de rien. Les informations intéressantes sont souvent très officieuses, parfois erronées ou prêtant à confusion. Comme les autres retranscriptions de l'émission, j'ai omis volontairement les passages sans intérêt.

  • Avec la vente du MISC Prospector, CIG a mis en ligne une page web où il est possible de postuler pour un job chez Shubin Interstellar. Les cinq meilleures candidatures seront récompensées par un Orion, et serviront de base pour créer quelques PNJ.
  • Le Prospector est idéal pour faire du minage à la surface de planètes. L'Orion sera préférable pour miner dans les ceintures d'astéroïdes.
  • Toujours pas de travaux sur l'Orion, il est prévu pour plus tard.
  • Josh Coons travaille sur le Herald. Il sera illustré par un Ship Shape consacré au vaisseau la semaine prochaine.
  • Chris Smith travaille sur le F7A pour Squadron 42.
  • [Durant le Around The Verse, il a été mentionné que le Reliant et le Starfarer Gemini seront dans la 2.4. L'information est correcte ?] Oui, ils travaillent à inclure autant le Reliant que le Starfarer Gemini dans la 2.4.
  • [Du nouveau concernant les cross-chassis downgrade ?] Pas pour le moment, ils travaillent actuellement sur l'économie du jeu.
  • [Pourquoi les développeurs parlent-ils de concepts concernant le Caterpillar ?] Ils sont toujours en train de conceptualiser l'intérieur du vaisseau. Les images qu'on a pu voir sont des concepts 3D, mais ne sont pas fait avec le moteur du jeu. Ils font cela pour pouvoir visualiser les choses avant de les intégrer dans le moteur. Ils font également ces concepts en même temps que le développement du vaisseau.
  • [Sera-t-il possible de surcharger son vaisseau, de remplir le moindre espace avec de la cargaison ?] Peut-être, ils ne pourront le savoir que lorsque le système de gestion des cargaison sera en place.
  • Ils vont essayer publier le patch 2.4 sur le PTU la semaine prochaine, sans toutefois pouvoir le garantir (au moment de la publication de cette actualité, le patch n'est toujours pas en ligne, NDT).

Merci de m'avoir lu, et excellente semaine dans les étoiles à toutes et à tous !

Star Citizen sur JeuxOnLine


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

19 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très prometteur