2546 : Un chef se lève


2546 : Un chef se lève


Alyssa Jamali était en retard. Elle s'était endormie la nuit dernière alors qu'elle travaillait sur ses devoirs de chimie. Maintenant, elle doit dicter son devoir de Poly Science sur le chemin de classe. Le général Messer avait tenu un discours lors de la cérémonie pour les victimes de l'attentat sur Cestulus et M. Kent voulait un résumé d'une page du discours.


Début d'enregistrement :

Alyssa Jamali

Poly-Science/Kent/45Bcf

Devoir : Discours Messer

Les systèmes sont en train de s'effondrer. Depuis la fin de la guerre, nous sommes confrontés à une nouvelle menace, celle que l'on peut pas combattre sur un champ de bataille ou entre des vaisseaux. Cette guerre est menée dans le secret, avec des menaces et des actes de sabotage.

Tel était le message il y a huit mois. Six attentats terroristes avait secoué tout le monde, anéantissant l'idée que la la fin de la guerre avec Tevarin allait conduire à la paix. Les gens voulaient des réponses, mais plus important encore, ils voulaient que la justice reprenne ses droits. Ils n'ont rien obtenu.

Les coupables n'ont jamais été pris. On savait seulement que les bombes avaient été réalisés avec la technologie de Xi'An. Pendant ce temps, la justice établissait un plan d'action pour finalement rester dans l'inaction.

Ainsi, les systèmes s'effondrait. La justice avait échoué. L'humanité avait besoin d'un chef. La solution? Élire un nouveau poste, Premier Citoyen, une seule voix pour une prise de décision dans un gouvernement débordé.

Des citoyens de tous les systèmes se mirent à briguer ce nouveau poste. Chaque semaine, un nouveau candidat se déclarait, toujours avec les mêmes promesses. Cela a duré des mois. Alors que l'élection approchait, le général Messer a déposé sa candidature. Il l'a annoncé hier soir durant la cérémonie de commémoration pour les victimes de la quatrième attaque terroriste.

Citoyens. Je me tiens aujourd'hui devant vous en tant que croyant. Je crois que nous avons une grande et dynamique histoire. Je crois que il y a de nombreuses merveilles à découvrir. Je crois en l'humanité.

Mais il y a des ennemis qui veulent nous abattre, qui veulent contrer notre ascension, qui veulent nous faire quitter les étoiles. Ces attaques vicieuses sur nos systèmes ne sont qu'un début. En tant que soldat qui a connu l'horreur de la guerre, je ne dis pas cela à la légère. Nous devons nous protéger. Protéger nos familles. Protéger notre avenir. Protéger notre capacité à revendiquer ce qui nous revient de droit.

Je ne veux pas d'une autre guerre. Trop de fils et filles, maris et femmes, ont déjà été perdus dans l'espace profond et des planètes stériles. Mais je dis cela, j'équiperai chaque système et chaque point de saute avec des boucliers et des câbles de milliers de kilomètres si cela signifiait ne perdre plus personne.

J'ai toujours été un soldat de l'humanité. Donnez-moi cette chance de vous protéger, de tenir les menaces et la violence des espèces non civilisées loin de nous, afin que nous puissions prendre notre place légitime dans la galaxie.

Croyez en moi comme je crois en vous. Croyez en l'humanité !

La foule a adoré. En écoutant ce discours, le général Messer parle avec une telle conviction.

En bref, je pense qu'il a raison. Il y a un problème inhérent à la division de la puissance. Bien qu'il soit préférable d'avoir ce discours en temps de paix, nous vivons une époque dangereuse. Parfois des décisions doivent être prises rapidement et efficacement. Je sais que cela sonne comme la première étape vers l'absolutisme, mais le système est toujours en place. La méthode qu'ils proposent conserve le Haut-secrétariat, le système judiciaire, et même le Sénat, mais ils ont tous la tache de conseiller le Premier Citoyen, qui prend la décision finale.

Comme le général Messer, après avoir présenté la motion Premier Citoyen, "tout navire a besoin d'un capitaine."

Fin d'enregistrement.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Star Citizen ?

21 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (24 évaluations | 0 critique)
8,0 / 10 - Très prometteur