Conception : Les activités minières

Les "design post" sont des lettres ponctuelles rédigées directement par les développeurs travaillant sur Star Citizen et décrivant un aspect technique précis du jeu. Ce nouveau design post détaille le fonctionnement du minage dans Star Citizen. Il à été traduit par les équipes de StarCitizen.fr. Merci à eux !

-Elglon

Les carrières de Star Citizen : le minage

Sic itur ad astra.
Article rédigé par Tony Zurovec, directeur de l’Univers Persistant.

L’objectif ultime de Star Citizen est de présenter aux joueurs un univers vaste et incroyablement détaillé où chacun peut forger sa propre voie à travers les étoiles. À cette fin, nous employons les grands moyens pour nous assurer qu’il existe – quel que soit votre intérêt – une quantité importante de choses que vous pouvez entreprendre et des obstacles à surpasser.

Star Citizen permettra d’effectuer différents types d’activités, chacune proposant son propre lot de défis et de récompenses. Cependant, il n’y a pas de concept artificiel dans lequel un personnage doit sélectionner une profession spécifique ou un type de progression basé sur des statistiques numériques qui augmenteraient peu à peu. Seules les capacités de vos compagnons et les vôtres dictent votre succès ou votre échec dans votre entreprise, de même que l’équipement dont vous vous servez.

La première des nombreuses activités que nous chercherons à détailler au cours des mois à venir est le minage. Cela représente, de bien des façons, les objectifs conceptuels basiques pour toutes les activités à mener dans Star Citizen.

Le minage présente aux joueurs une variété de défis qui requièrent des compétences et de l’intelligence, alors que les répétitions abrutissantes d’une tâche et les corvées sans intérêt sont explicitement évités. Il n’y a aucun aspect du minage qui demande au joueur d’appuyer simplement sur un bouton et d’attendre un résultat sans s’inquiéter, ni n’implique que le joueur effectue une action de façon répétée sans passer par une étape de réflexion ou de dextérité.

Il est possible d’avoir un grand nombre de situations dangereuses, malgré le fait qu’un combat ne survient pas forcément à la moindre situation fondamentale. Les minerais les plus précieux se trouveront souvent au plus profond d’un champ dense, conséquence directe du manque d’expérience de certains pilotes, incapables de les extraire sans infliger de sérieux dégâts à leur vaisseau. Des poches de gaz compactes, des substances explosives qui peuvent exploser en présence d’une source d’énergie excessive (qui est, dans certains cas, nécessaire afin de libérer des minerais de leur prison rocailleuse) et des éléments qui peuvent exploser lorsqu’ils sont soumis à des vibrations sismiques, telles que celles causées par des opérations de fragmentations répétées… tous ces éléments apportent leur propre lot de risque. Alors que la plupart des mineurs chercheront à éviter le plus possible des conflits armés, en réalité tout vaisseau transportant une marchandise de minerais précieux constituera une cible tentante pour des joueurs moins scrupuleux, récompensant alors les joueurs qui préparent à l’avance des plans de secours, que ce soit en engageant des équipages de PNJ extrêmement talentueux au maniement des tourelles de défense, ou en investissant une portion des profits attendus pour engager un ou deux vaisseaux d’escorte armés.

Pour finir, différents rôles essentiels sont présentés, chacun faisant référence à un spécialiste. Chaque rôle peut occuper toute l’attention d’un joueur et présenter un défi suffisant pour qu’ils restent engagés, ou bien être attribué à un PNJ dont les compétences sont proportionnelles à leur coût mensuel.

Division des Échanges et du Développement

Une visite au bureau local de la Division des Échanges et du Développement (DED) est souvent la première étape sur la liste de tout bon mineur. La DED fait office de marché pour les denrées et autres produits locaux, cela permet de se faire une bonne idée de ce qui est recherché et surtout de connaitre les produits intéressants vous permettant d’avoir une meilleure rentabilité.

Quand l’heure des choix arrive, chaque mineur à deux options : travailler pour son propre compte ou être employé en tant qu’agent au service d’une autre entité. Les mineurs indépendants choisissent quels matériaux ils veulent se procurer et après l’extraction, ils entreprennent de trouver la station commerciale optimale pour s’en décharger. Même si c’est potentiellement l’approche la plus lucrative, elle expose les mineurs aux aléas du marché, et si la demande s’effondre pendant l’acquisition des matériaux, le salaire résultant peut éventuellement être insuffisant par rapport aux efforts fournis et aux dépenses subies, plus particulièrement si ces dépenses sont causés par des membres d’équipage PNJ couteux, par le carburant consommé, ou par les dégâts que le vaisseau a enduré.

Les mineurs qui travaillent pour d’autres entités retirent la plupart des risques de leur registre des ventes, mais ils doivent abandonner une importante part de la valeur de leur cargo, en échange du bénéfice à disposer d’un prix fixe. Par ailleurs, leur réputation risque de prendre un coup s’ils ne sont pas capables d’obtenir les matériaux promis dans les délais spécifiés. Les informations obtenues auprès de la DCD sont d’une aide capitale afin de déterminer si les réductions sont rentables par rapport à la sécurité d’un contrat garanti.

Trouver un champ d’astéroïdes convenable

Find-Field
Dès lors que le trajet de l’opération minière – pour son propre compte ou mandaté – est défini, le joueur devra réfléchir à la façon de récolter les matériaux souhaités. Des champs d’astéroïdes contenant des minerais plus ou moins pures parsèment la plupart des systèmes solaires, mais avant que des mineurs ne lancent un saut quantique et se ruent sur les richesses qu’offre l’environnement, ils doivent se renseigner sur ces champs.

À cet effet, chaque système solaire contient un flot d’informations à portée de tous, dont la localisation des champs d’astéroïdes majeurs. Les mineurs débutants démarrent généralement leur carrière sur ces sites, mais comme on peut s’y attendre, les minerais les plus importants ont été extraits depuis longtemps. Les gisement restants sont souvent disséminés dans ces immenses champs d’astéroïdes, si bien que le temps et les efforts nécessaires pour les retrouver représentent une perte de temps pour les mineurs expérimentés. De temps en temps, des nouveaux champs intéressants sont découverts et annoncés au grand public, il en résulte souvent une augmentation significative de l’activité minière…. suivie peu de temps après d’une chute des prix des minerais précieux emprisonnés dans le champ alors que les joueurs se précipitent pour exploiter ces nouvelles ressources.

Parallèlement, les mineurs peuvent choisir d’user des services d’un revendeurs d’informations qui, pour un certain prix, offrira les localisations d’une multitude de champs de petites tailles inconnus du public. Les courtiers les plus réputés rapporteront avec fiabilité le type et la quantité de minerais disponibles dans un champ spécifique, mais certains exagéreront sur les ressources emprisonnées dans le champ qu’ils cherchent à vendre.

La dernière option et la plus chronophage- qui peut cependant s’avérer être la plus lucrative pour ceux capables de maitriser une autre discipline – afin de trouver un champ d’astéroïde exploitable, consiste simplement à agir comme un pionnier et de trouver le champ soi-même. Le pionnier se spécialise dans l’utilisation de scanners longue distance et de sondes télémétriques lui permettant de balayer de grande étendue d’espace afin de découvrir des anomalies, ce qui amène parfois à un petit champ d’astéroïde disposant d’une combinaison de minerais précieux. Lorsque vous agissez à votre compte – et non en tant qu’employé mandaté par une autre entité – vous êtes le seul à avoir connaissance de cette découverte. Dans ce cas, vous pouvez choisir de revendre cette information à un courtier – à un prix fixé selon le type et la quantité de matériaux présents dans le champ et les tarifs en vigueur du marché – qui se chargera de la revendre à d’autres.

Cette dernière option – découvrir votre propre champ d’astéroïde – présente une variante qui, nous l’espérons, sera largement utilisée. Les organisations peuvent automatiquement partager leurs découvertes, comme par exemple les champs d’astéroïdes, une épave de vaisseau pouvant être récupérée, ou des phénomènes astronomiques pouvant être étudiés par un futur scientifique – le lieu sera alors connu de tous les membres de cette organisation mais resterait inconnu du reste du public. De plus, nous espérons que de nombreuses organisations auront un grand nombre de professions spécialisées et complémentaires dans leurs rangs, leur permettant ainsi de réduire le nombre d’intermédiaires dans de nombreuses transactions coûteuses et d’économiser d’avantage de crédits pour leur développement et leurs membres.

L’Orion

L’extraction de minerais depuis d’énormes astéroïdes nécessite un type de vaisseau très spécifique. Le premier vaisseau d’une telle catégorie à être offert à la communauté – via une vente conceptuelle débutant aujourd’hui – est l’Orion de Roberts Space industries. Il permet aux loups solitaires de concurrencer directement les plus grandes entreprises contrôlant l’industrie du minage spatiale. C’est un énorme vaisseau, d’une longueur de 170 mètres, muni d’une flopée de conteneurs capables de renfermer 16 288 unités de fret standards de minerais.

Les spécialistes du minage

Les activités minières permettent aux joueurs de se consacrer à différentes spécialités, chacune jouant un rôle important dans l’effort commun. Comme dit précédemment, l’un des objectifs principaux dans la conception des différentes occupations est de les fractionner, un exercice difficile en une multitude de petites tâches, chacune pouvant mettre à l’épreuve le courage d’un joueur dévoué de façon unique et intéressante. Cela encourage les joueurs à agir de concert, sans pour autant les y forcer, afin d’accomplir des missions de plus grande envergure, puisque vous aurez toujours la possibilité de simplement tout faire vous-mêmes – même si cela peut s’avérer inefficace – ou, plus vraisemblablement, d’engager des PNJ dans votre équipage pour travailler à vos côtés. Il y a un important travail de réflexion autour de l’embauche, de l’évolution, de la simulation des motivations et de l’évaluation de ces PNJ membre d’équipages, mais c’est un tout autre sujet de discussion.

Le pilote

Le pilote, bien sûr, dirige le vaisseau. Bien que cela paraisse simple, en pratique c’est souvent difficile puisque le fait de heurter un astéroïde peut sévèrement endommager le vaisseau d’un joueur et que les astéroïdes possédant les ressources les plus attrayantes sont souvent enfouis profondément dans un champ assez dense. Ce sont les pilotes qui ont le dernier mot concernant l’astéroïde à traiter en priorité, en choisissant parmi une liste de cibles possibles établie après un balayage des environs. Ils déterminent également s’il faut rester en vol stationnaire autour d’un astéroïde pendant que l’excavation suit son cours, ou s’il faut adopter une attitude plus active, en tournant progressivement autour d’un astéroïde précis afin de donner à l’opérateur de rayon la possibilité de trouver et extraire plus facilement des gisements de minerais enfouis en profondeur. Beaucoup d’astéroïdes sont remplis de matières dangereuses qui, dans certaines conditions, peuvent faire éclater l’astéroïde en morceaux, donnant encore plus d’importance au fait d’avoir un bon pilote qui peut rapidement éloigner le vaisseau à une distance de sécurité suffisante en cas d’urgence.

L’opérateur d’analyse

L’opérateur d’analyse est responsable de l’insertion de sondes d’analyse téléguidées de matière (STAM, ou RMAP pour « Remote Material Analysis Packages » en anglais) dans les astéroïdes alentours qui, en cas de succès, envoient immédiatement des données télémétriques au pilote et à l’opérateur d’analyse, les renseignant alors sur la composition précise de l’astéroïde. Selon la nature du vaisseau et de ses composants, la cargaison peut varier de quelques douzaines et plusieurs centaines de missiles téléguidés équipés de STAM à bord d’un vaisseau de minage.

Durant la sélection d’un astéroïde, le centre de masse est automatiquement calculé et l’opérateur d’analyse commence par progressivement l’étudier pour trouver un point d’insertion de STAM convenable. C’est une tâche à multiples facettes qui implique de rechercher une section de la géométrie de surface orientée de telle sorte que les sondes la traversent perpendiculairement jusqu’au centre masse, ou à proximité de celui-ci. L’opérateur reçoit des informations sur la différence angulaire, mais au final c’est à lui de décider si un site donné est viable ou non.

Une fois le site d’insertion choisi, la localisation et l’orientation d’insertion optimale sont affichées à l’écran, et l’opérateur d’analyse peut lancer un missile équipé de STAM. Les systèmes de guidage et de propulsion du missile sont contrôlés manuellement, afin de percuter l’astéroïde précisément et selon l’orientation exacte indiquée au cours des étapes précédentes. La distance par rapport à la position d’insertion calculée par l’ordinateur, la déviation par rapport à l’angle optimal, le matériau de base de l’astéroïde et la vitesse d’impact finale déterminent l’issu de l’insertion.

Un aspect intéressant de cette tâche particulière réside dans la confiance de l’opérateur d’analyse, qui joue un rôle important. Plus le point d’insertion initiale sélectionné est optimal – ce qui prend un certain temps à maîtriser – plus l’erreur commise au cours du guidage du missile sera importante, malgré la réussite de l’insertion. C’est pourquoi, les opérateurs les plus doués, accepteront préférentiellement un site d’insertion médiocre de façon à pouvoir rapidement passer à l’excavation suivante, confiants dans leur aptitude à toucher le lieu précis selon l’angle et la vitesse exacts afin de pouvoir réussir.

L’opérateur de rayon

L’opérateur de rayon est typiquement le commandant en second de toute expédition minière. Il est responsable du maniement des générateurs multi-mégawatts du rayon de minage fixés sur un ou plusieurs bras robotiques à proximité du vaisseau qui fracture les astéroïdes en de petites parcelles plus digestes. L’opérateur de rayon contrôle directement les variations de puissance électrique et est, par conséquent, capable de contrôler précisément la quantité d’énergie à dépenser sur une zone donnée d’un astéroïde. C’est un travail d’une importance capitale, puisque l’ajout d’un surplus énergétique au milieu d’une substance explosive peut entraîner des explosions à la chaîne, dont la force totale de destruction sera déterminée par le type de substance et sa quantité. L’arme, équivalant à une masse et produisant un rayon, peut par conséquent être utilisée pour extraire rapidement de grandes quantités de matière inerte, mais une lame de plus faible puissance électrique peut être requise pour tenter d’extraire avec précaution les matériaux qui pourraient réagir violemment en présence d’une énergie suffisamment élevée.

Le détecteur de réaction exothermique est une application affichée sur le panneau de contrôle de l’opérateur de rayon, qui détecte la production d’énergie excessive témoignant du fait que le rayon de minage est en train de causer une réaction dans une section du matériau proche de lui. Les informations sont présentées à l’opérateur sous la forme d’un graphique en barres verticales, tracé au cours du temps et qui montre le risque qu’une telle réaction survienne à chaque seconde et consomme – souvent dans une explosion d’énergie projetant de gros et dangereux fragments d’astéroïdes qui s’éparpillent en direction du vaisseau du joueur – toute la matière à proximité.

Détecteur de réaction exothermique

UI mining
Chaque substance minable possède ses propres paramètres qui déterminent la quantité d’énergie qu’elle peut absorber, la vitesse à laquelle elle peut dissiper l’énergie, la facilité avec laquelle elle peut transférer l’énergie en excès à la matière environnante, le risque qu’elle se fragmente alors que l’énergie atteint des niveaux critiques et beaucoup d’autres choses.

La taille moyenne des fragments détachés d’un astéroïde suite à l’utilisation du rayon de minage, dépendent alors de l’intensité de la puissance électrique que le rayon met en application dans le corps, mais également du type de matériau vers lequel l’énergie est dirigée.

À mesure que les fragments se séparent du corps principal, ils génèrent des vibrations sismiques qui raisonnent à travers l’astéroïde et ne se dissipent que progressivement. Certaines substances explosives sont sensibles à de telles vibrations, par conséquent il est très important de minimiser la magnitude de ces perturbations. C’est une tâche difficile, car de telles vibrations sont modélisées indépendamment les unes des autres et que la somme total des vecteurs de déplacements résulte de la superposition des ondes constamment appliquées contre les différents matériaux dans l’astéroïde. Par conséquent, même une série de petites vibrations peu représenter une menace sérieuse, selon la manière dont ces ondes interfèrent les unes avec les autres.

Sismomètre laser

LaserSeismometer
Le sismomètre laser montre chaque vibration individuelle dans un astéroïde, mais également la superposition des différentes ondes. Il montre également le seuil de vibration de chaque matériau, ayant une sensibilité qui lui est propre, dans un astéroïde, en partant du principe qu’une STAM a été insérée avec succès. Les explosions qui surviennent à la suite d’un phénomène sismique sont souvent bien plus dangereuses qu’une réaction en chaîne qui consume une certaine quantité de matière dans une zone donnée, car elles entraîneront l’explosion de telles substances dans tout l’astéroïde, résultant souvent par la destruction complète de l’astéroïde et un danger certain pour tout vaisseau de minage assez malchanceux pour se trouver à proximité à cet instant. Heureusement, de tels événements sont souvent détectés à l’avance grâce à l’activité sismique devenant de plus en plus irrégulière, ainsi qu’aux petits gisements de ressources explosant prématurément et provoquant l’éjection de petites sections de l’astéroïde dans l’espace.

Les poches de gaz hautement comprimés, enfouies dans un astéroïde, présentent un autre type de danger lors d’une opération minière. L’exposition au vide spatial d’une poche de gaz, même petite, entraîne une décompression explosive immédiate qui peut faire voler en éclat des portions alentours de l’astéroïde, projeter les astronautes dans l’espace et générer des turbulences sismiques considérables.

Le processeur d’analyse de matériaux

AnalyticalMaterialsProc

Le rayon de minage est muni d’une sonde d’analyse à haute énergie, le processeur d’analyse de matériaux, qui fournit des infos en continue concernant la nature des matériaux qui reposent sous le surface – à portée de la sonde – dans la direction spécifiée. Chaque matériau identifié est présenté sur un graphique en barres horizontales pleines, qui indique la profondeur à laquelle le matériau peut être trouvé et en quelle quantité approximative.

L’opérateur de soute

L’opérateur de soute se sert d’une console sur le pont du vaisseau qui lui donne le contrôle d’une caméra, montée sur le port d’entrée dirigé vers l’avant. Depuis cette position avantageuse, l’opérateur de soute peut observer la zone d’impact du rayon de minage, mais aussi les différents fragments d’astéroïdes qui se détachent du corps principal et qui sont éjectés dans l’espace. Le port d’entrée abrite un broyeur puissant qui réduit rapidement n’importe quels fragments d’astéroïde en approche en gravats et les stocke dans les modules de soute pour le transport, ou sur des vaisseaux équipés d’une raffinerie, traitement subséquent dans leur purification en éléments plus basiques.

L’opérateur de soute dirige un réticule de visée en direction des fragments d’intérêt, grâce à un analyseur de fragment intégré – semblable au processeur d’analyse de matériaux dont se sert l’opérateur de rayon – lui apportant des informations instantanées concernant la composition précise du fragment. De cette façon, l’opérateur peut se faire une idée de la valeur approximative du fragment et si celui-ci vaut le coût d’être guidés jusqu’au port d’entrée, ou bien s’il contient si peu de matière de valeur qu’il vaut mieux l’éviter pour économiser le précieux espace de stockage ou du temps de d’affinage, qui est chronophage. L’analyseur de fragment affiche également la masse de l’objet, sa trajectoire et sa vitesse.

L’opérateur de soute contrôle les générateurs des rayons d’attraction et de répulsion, montés bien évidemment à l’intérieur et à l’extérieur du port d’entrée, et l’amplitude de la force générée par chacun de ces générateurs peut être précisément contrôlée pour permettre d’effectuer des manipulations complexes et de contrôler la trajectoire du fragment. L’écran de l’opérateur de soute propose différents grossissements d’image, indispensables puisque les forces d’attraction et de répulsion sont appliquées à l’endroit précis indiqué par le réticule de visée. L’application d’une force à l’extrémité d’un fragment entraînera ensuite naturellement la rotation de l’objet plutôt que son changement de direction. Par conséquent, une habileté importante est requise – il faut par exemple être capable d’estimer rapidement le centre de masse approximatif d’un objet – dans le but d’appliquer efficacement les forces sur les fragments et de les guider dans la trajectoire voulue.

Opérateur de raffinerie

La position de l’opérateur de raffinerie n’existe que sur les vaisseaux de minage qui possèdent une raffinerie intégrée. Ces raffineries permettent aux minerais bruts d’être progressivement convertis en leur équivalent purifié, en expulsant les éléments indésirables dans l’espace sous la forme de poussière. Les matériaux purifiés consomment une petite fraction de l’espace de stockage qu’occupaient leurs équivalents non purifiés, ce qui d’une certaine importance lorsque l’on a à faire à des champs d’astéroïdes de faible qualité qui renferment des éléments précieux à de faibles concentrations, ou lorsque vous tenter de réduire le nombre de voyages de retour vers un entrepôt. L’opérateur de raffinerie contrôle la trajectoire des minerais vers différentes unités de traitement spécialisées, chacune ayant un rôle à jouer dans la séparation des matériaux les uns des autres. Une erreur de l’opérateur au cours du processus d’affinage peut entraîner un échec de l’équipement qui est sensible, interrompant le processus de conversion et coûtant du temps précieux jusqu’à ce que la pièce touchée ne soit remplacée, avec par exemple un exemplaire supplémentaire stockée dans l’inventaire du vaisseau.

Toutes les postes de spécialistes susmentionnés peuvent être tenus par un joueur comme par un PNJ, et les PNJ les plus qualifiés effectueront leur travail de façon plus irréprochable, moyennant un salaire mensuel plus élevé.

Vendre sa marchandise

L’étape finale dans le processus de minage est la conversion de vos minurais minutieusement collectés ou de vos matériaux raffinés en argent pour récompenser vos efforts.

Si vous avez accepté un boulot, vous devrez retourner voir l’agent qui vous avait engagé pour achever la transaction, ce qui se traduira par le transfert de la somme promise sur votre compte et d’une hausse de votre réputation pour avoir terminé la mission avec succès. L’agent n’achètera cependant que le type spécifique et la quantité désirée de matériaux que vous avez acceptés de livrer, donc vous voudrez sûrement vous rendre au bureau de la DED local pour convertir le surplus en crédits.

Pour les joueurs ayant choisi de devenir mineurs indépendants, la chemin est souvent un peu moins évident. Les nombreux bureaux de la DED présents dans différentes zones d’atterrissages proposent généralement des prix radicalement différents, vous devrez souvent faire preuve de diligence pour vous assurer de ne pas jeter l’argent par les fenêtres en acceptant trop rapidement l’offre de la zone d’atterrissage la plus proche. Les meilleures affaires sont souvent réalisées en extrayant du minerai sans valeur dans un système stellaire, puis en l’acheminant dans un autre système où il est plus rare et où les prix d’achat sont plus élevés. C’est à vous de choisir si vous voulez uniquement travailler en tant que mineur ou si vous voulez la double casquette en étant également un transporteur de marchandise qui achemine sa précieuse cargaison à travers la galaxie, et les risques du métier – plus vous vous rapprocherez d’une zone où votre cargaison est chère, plus vous deviendrez une cible de choix – sont justifiés par un salaire plus important.

La dernière option, que certains mineurs pourraient entreprendre est discutable. Si vous aimez jouer avec les paris, certaines zones d’atterrissages proposent des installations de stockage que vous pouvez louer sur une base mensuelle. Plutôt que de vendre votre cargaison immédiatement, vous pouvez la garder de côté, dans l’espoir ou l’attente – peut-être en planifiant des actions avec l’aide de votre organisation – que les prix augmentent significativement dans un avenir proche.

« Finalement, c’est ainsi que se définit Star Citizen – chaque joueur prend ses propres décisions et décide comment il va agir à chaque étape de son parcours. »

Traduit de l’Anglais et relectures par Hotaru, VinceKun et Aelanna – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14522-Star-Citizen-Careers-Mining
Source : http://www.starcitizen.fr/2015/02/25/les-carrieres-de-star-citizen-le-minage/

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

20 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (23 évaluations | 0 critique)
7,9 / 10 - Très prometteur