GDC Online 2012 - Chris Roberts dévoile son très ambitieux Star Citizen

Chris Roberts (à l'origine de la série des Wing Commander) fait son grand retour dans l'industrie du jeu et dévoile Star Citizen, une simulation spatiale d'envergure, ouverte et confiée aux joueurs... à condition qu'ils la financent.

GDC Online 2012 - Chris Roberts dévoile son très ambitieux Star Citizen

Les (vieux) vétérans du jeu vidéo se souviennent sans doute de Chris Roberts : il a notamment fait ses armes chez Origin Systems (le développeur de la série des Ultima) et a été, au début des années 1990, à l'origine des Wing Commander, cette série de jeux de combats spatiaux. Depuis près de dix ans, Chris Roberts avait quitté l'industrie du jeu (pour se consacrer à la production de films et on lui doit notamment Lord of WAR), mais y revient aujourd'hui avec l'ambitieux projet Star Citizen.

wccarrierfiringdogfightnew000639.jpg
wchangarelevator000127.jpg

Dans le cadre de la GDC Online qui se tient actuellement à Austin, Chris Roberts dévoilait donc un projet hybride, atypique et qui intrigue. Star Citizen est présenté, non pas comme un MMO, mais comme une « simulation spatiale ». Comme les Wing Commander, il sera possible de jouer seul et offline (pour prendre les commandes d'un chasseur spatial et lutter contre une IA), mais parallèlement à ce mode offline, les joueurs pourront aussi se connecter à « un vaste univers spatial dynamique et en perpétuel expansion » où interagir avec les autres joueurs et prendre part à un conflit d'envergure.
Et la notion de « simulation » prend alors tout son sens : le joueur incarne un « citoyen des étoiles » (star citizen), peut avoir un impact durable sur l'univers de jeu (découvrir, enregistrer et débloquer des ponts spatiaux qui pourront être utilisés par tous, créer ses propres factions, opter pour une vie de criminel ou faire respecter l'ordre dans la galaxie, devenir commerçant ou protéger la Terre contre des invasions aliens, etc.). L'univers de Star Citizen entend par ailleurs s'appuyer sur une économie totalement laissée aux mains des joueurs, fluctuant au gré de l'offre et de la demande, en fonction de la production de ressources par les joueurs, des transports commerciaux, etc. Et comme l'univers de jeu est en guerre, les militaires ont aussi leur rôle à jouer : les uns prendront les commandes de chasseurs de combats, les autres de gigantesques frégates nécessitant des équipages entiers (les uns pour piloter, les autres pour l'armement, etc.).
Techniquement, le jeu entend s'appuyer sur un monde immense (régulièrement mis à jour par le développeur mais aussi par les joueurs pouvant créer et partager du contenu), un champ de vision énorme et des structures colossales (au point, de loin, de confondre une lune et une station spatiale d'envergure)... Et le tout serait accessible pour le paiement d'une boîte de jeu, mais sans abonnement ensuite pour accéder aux serveurs, financé par une boutique d'objets.

wccarrierintobridgealert000080.jpg

Star Citizen, ou enfin le jeu dont tous les joueurs de MMO rêvent ? Peut-être. Sauf que si Star Citizen est en maturation depuis déjà un an, le développeur compte sur les joueurs pour financer le reste du projet (sur le site officiel). Et Chris Roberts dit avoir besoin de deux millions de dollars pour mener la réalisation de Star Citizen à son terme (on sait que les campagnes de crowdfunding lèvent en moyenne 25 000 dollars)...
Mais hier soir, en tout juste quelques heures, le projet avait déjà obtenu plus de 50 000 dollars et ce matin, l'outil de dons n'est plus accessible (il n'a manifestement pas tenu la charge). Rendez-vous dans quelques semaines pour déterminer si Star Citizen restera un rêve de gamer ou un projet concret.

Réactions (63)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Star Citizen ?

18 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (21 évaluations | 0 critique)
7,7 / 10 - Très prometteur