Un tir venu du passé : Strike Commander

 

Un tir venu du passé : Strike Commander

 

Strike Commander

Dans une lettre incluse dans le manuel du jeu, Chris Roberts qualifie Strike Commander d'"Apocalypse Now" du jeux sur ordinateur. À l'époque, Strike Commander avait dépassé le budget et comptait un an de retard. La conception du jeu avait été une tâche herculéenne, fait couler beaucoup de sang, de la sueur mais aussi des trésors que l'on aurait jamais imaginé. Strike Commander voulait tenir la promesse remontant à Wing Commander de faire vivre un film au joueur.

Le jeu utilisait toutes les ressources des livres pour surmonter les limites des ordinateurs personnels, permettant de jouer en tant que personnage principal à un blockbuster hollywoodien. Calqué sur les grands films d'action militaire des années 1980, Strike Commander raconte l'histoire de pilotes de chasse mercenaires dans le futur, en 2011. Les joueurs se battent dans le ciel avec des F-16 contre d'autres avions modernes. L'histoire était pleine de caractéristiques Hollywood: un père à venger, une belle séductrice belle... et des rendus cinématographiques qui s'efforçaient de créer l'atmosphère adéquate.

L'une des innovations de Strike Commander était l'apparition d'un «cockpit virtuel» où la tête du joueur et l'environnement pouvaient être contrôlés séparément. Vous pouviez régler votre point de vue dans toutes les directions et pas seulement à gauche, droite, en avant et en arrière. Le problème était que Strike Commander mettait en avant les détails de ses graphismes, alors qu'en tant que simulation de F-16... la plupart des batailles étaient livrées avec des missiles à longue portée et donc les graphismes représentant les avions ennemis totalement négligés.

 

Strike Commander

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Star Citizen ?

21 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (24 évaluations | 0 critique)
8,0 / 10 - Très prometteur