L'annonce de Wing Commander

Suite à la grande révélation d'il y a seulement deux jours, nous avons pensé qu'il serait amusant de regarder en arrière à la façon dont le simulateur de combat spatial ORIGINEL a été annoncé au monde. Ce qui suit est le communiqué de presse d'Origin Systems en 1990 pour Wing Commander I, qui s'appelait alors" Wingleader ".

Des graphismes en 3D révolutionnaires !

Un son stéréo spatial réaliste !

Une nouvelle expérience de jeu scénique !

WINGLEADER

Le simulateur de combat spatial en 3D

Disponible à l'automne 1990, sur MS-DOS, 640K, écran VGA/EGA/Tandy, carte son, et souris/joystick.

 

Chicago, IL - "Consumer Electronics Show" [CES] - 2 Juin 1990

« Vous ne verrez jamais plus la simulation de combat spatial comme vous l'avez vue jusqu'à maintenant », témoigne Chris Roberts, le concepteur du tout nouveau jeu novateur d'Origin, WINGLEADER : The 3-D Space Combat Simulator. Les journalistes et les développeurs qui ont pu jeter un coup d'oeil rapide au produit de divertissement révolutionnaire sont d'accord avec ce sentiment. Tous les membres de l'industrie auront l'occasion de voir WINGLEADER par eux-mêmes puisque Origin montre sa gamme de produits de l'automne 90 pendant le Consumer Electronics Show de ce été, à Chicago, du 2 au 5 juin 1990.

Laissant loin derrière lui les clichés surannés des "jeux spatiaux", WINGLEADER constitue avec force une nouvelle génération de jeu vidéo dont le visuel, le son et le style de jeu apparaissent bien plus comme une expérience scénique interactive et multi-dimensionnelle que n'importe quel jeu d'ordinateur classique. WINGLEADER redéfinit incontestablement l'état ​​de l'art dans les logiciels de divertissement sur MS-DOS, avec ses 256 couleurs explosives en VGA, ses bitmaps, ses graphismes 3-D et toute une série de création d'effets sonores stéréo et de morceaux de musique qui, ensemble, laisse le joueur sans voix et à bout de souffle.

Les impressions sensorielles convaincantes et la rapidité de l'action de WINGLEADER captivera les joueurs adeptes des simulateurs de vol classiques et des shoot'em-up. Pour créer les personnages et les scènes animés de manière réaliste vus dans le jeu, Roberts a utilisé la technique cinématographique de la rotoscopie, a tourné les scènes avec des acteurs et les a filmés en haute qualité. Les séquences vidéo ont ensuite été remises aux infographistes d'Origin, qui ont défini et amélioré chaque trame d'animation pour les intégrer dans le jeu. Ces scènes font la part belle au changement d'angles de caméra et au différents niveaux d'action de façon à plonger de manière convaincante le joueur dans l'histoire de WINGLEADER.

Dans l'histoire, le joueur défend l'humanité d'une invasion d'escadrons de chasse extraterrestres, acquérant l'expérience qui lui permettra finalement de commander jusqu'à quatre classes de chasseur. En tout, sont représentés plus de deux douzaines vaisseaux spatiaux unique allant des chasseurs spatiaux alliés et ennemies, aux transporteurs spatiaux, camions-citernes, chacun ayant été créée par un processus complexe d'imagerie 3-D et de lancer de rayons. Des recherches approfondies ont été menées dans la dynamique de vol et la mise à l'échelle, la rotation et la physique en 3-D, créant ainsi une chevauchée véritablement fascinante et inoubliable.

Les ingénieurs du son ont produit une synchronisation exceptionnelle entre les effets visuels vus sur l'écran et les différentes voix, sons synthétisés, et musiques sortis droit des canaux stéréo des systèmes de son des PC comme Ad Lib, Roland MT-32 et Roland LAPC-1 . WINGLEADER bénéficie d'une bande son qui, dans sa composition, sa complexité et son ambiance, rivalise avec ceux qu'on trouve dans les films contemporains du genre. En outre, la barrière du son est poussée plus loin dans le jeu grâce à ses effets sonores spéciaux minutieusement synchronisés. Les explosions sortent d'un haut-parleur ou de l'autre, en fonction de la position du joueur dans l'espace, et les bruits des moteurs des vaisseaux passent d'une enceinte à l'autre comme ils vrombrissent devant le vaisseau du joueur.

En bref...

Il faut voir et entendre WINGLEADER pour le croire!

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Star Citizen ?

15 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 0 critique)
7,2 / 10 - Très prometteur