2681 : Une terre brûlée

2681 : Une terre brûlée

A l'Ouest, dans le système Orion, les communications avec une petite colonie sur le troisième monde sont perdues. Des semaines passent avant quelqu'un pense à allé voir. Quand ils arrivent sur place, ils trouvent les environs en cendres. La Magistrature envoie immédiatement un agent pour enquêter.

RAPPORT D'INCIDENTS

Localisation : environs de Dell / Station d'épuration des eaux de la colonie/ Planète Armitage / Système Orion

Inspecteur en charge : Rhedon Lamr

Une première inspection du ciel indique un attaque aéroporté répété sur ce qui semble être de petits avions. Pas d'utilisation évidente d'armes à gros calibre ou de bombes. De larges traces de brûlures à l'Est et au Sud Ouest de la ville indique que c'est là que les attaquants ont atterris. Des échantillons de terre brûlés ont été envoyé au laboratoire pour analyses. Les angles d'attaques confirment que les agresseurs venaient de plusieurs directions. La tour de communication a été endommagée mais n'a pas l'air d'avoir été visée spécifiquement. Étrange. Si c'était des pillards, n'auraient-ils pas dû s'en prendre d'abord aux communications.

Sur le sol, les recherches ont permis de trouver des douilles pour des munitions réparties dans tout la ville. Elle n'ont air d'avoir été fabriquées par des humains. A analyser. Envoyées a des agent de la Magistratures avec des contacts dans le Protectorat Banu.

Les assaillants ont été exhaustifs, allant de maisons en maisons. Tuant tout et tout le monde. Tout les six cent trente huit colons ont été retrouvé sauf un :

John Phillips, 38 ans. Un fermier. Rien n'indique qu'il ait été visé particulièrement s'il l'était. Les analystes font des recherches sur lui. Un fichier complet serait fourni quand elles seront terminées.

Le vol / pillage semble être la principale motivation mais il y a des bizarreries parmi les objets volés. Parfois des objets de valeurs sont laissés alors que d'autres apparemment inutile ou triviaux ont été pris.

L'agent Vasquez a découvert une petite caméra CommLink qui était en marche au moment de l'attaque. J'ai visionné les images mais la plupart inutiles. Il y en a une lorsqu'elle est retravaillée donne un aperçu d'un attaquant.

Pièce jointe :

Un vanduul lors de l'attaque d'Armitage

On les appelait les Vanduul.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Star Citizen ?

29 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (51 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Prometteur