Star Citizen dévoile sa roadmap pour 2018

Alors que le patch 3.0 s'est invité sur nos machines depuis un mois, CIG offre une seconde jeunesse à son site internet, se voulant plus intuitif pour les utilisateurs. Mais au-delà d'une nouvelle façade, ce sont les informations disséminées çà et là qui ont su capter notre attention ; et tout particulièrement la roadmap pour l'année à venir.

Da Vinci Code

Star Citizen dévoile sa roadmap pour 2018

 Cela fait désormais plusieurs semaines que le tant attendu patch 3.0 est entre les mains des joueurs, et comme à l'accoutumée, c'est vers les publications futures que les regards se tournent désormais. Cependant, la première mise à jour de l'année ne viendra pas du jeu, mais du site internet du développeur.

Lancé dans le courant de l'année 2013, le site internet n'avait que très peu évolué depuis, et faisait régulièrement l'objet de critiques en raison de la confusion qui y régnait. Les informations étaient éparpillées aux quatre coins du site, et quelques années d'articles plus tard, il était devenu un calvaire de retrouver quoi que ce soit. Épaulé par le studio canadien Turbulent, CIG s'est donc mis à l'oeuvre pour dépoussiérer l'ensemble, et surtout le rendre plus clair et plus intuitif pour les nouveaux arrivants.

Outre une nouvelle présentation ainsi que des vidéos didactiques pour accompagner ses premiers pas dans l'univers, le site donne quelques informations qui intéresseront sans nul doute les plus aguerris, et livre notamment le détail des mises à jours à venir.

On the road

Fin d'année dernière, CIG annonçait un changement dans le rythme de distribution de ses mises à jour. Plutôt que d'attendre qu'un contenu clairement défini soit achevé pour publier lesdites mises à jour, le développeur souhaite désormais offrir un patch tous les trois mois, quitte à devoir décaler les features qui ne seraient pas prêtes à temps. Facilitée par l'arrivée du nouveau lanceur du jeu, l'idée est d'éviter de connaître une nouvelle traversée du désert comme fut l'attente entre la 2.6 et la 3.0.

De part l'intervalle réduit entre chaque patch, il était devenu évident que les précédentes roadmap étaient désormais obsolètes. Si CIG avait déjà brièvement évoqué le contenu des prochaines mises à jour, certaines parties demeuraient jusqu'à présent encore floues.

3.1 - Performance Park

Optimization

Depuis la publication de la 3.0, CIG a fait l'objet de vives critiques quant aux mauvaises performances rencontrées par de nombreux joueurs. En effet, bien que la 3.0 apporte son lot d'optimisations, notamment côté serveur, celles-ci ne suffisent pas à offrir un confort de jeu minimal, et les chutes de framerate sont encore monnaie courante.

Ainsi, le patch 3.1 va principalement se concentrer à améliorer la stabilité et corriger les défauts de la 3.0. Ce sera l'occasion de peaufiner l'Interface Utilisateur et la mobiGlas,  terminer la conversion des IA du jeu pour utiliser l'outil de Subsomption de CIG, améliorer la gestion des dégâts des vaisseaux, réaliser une passe d'équilibrage sur les armes ou encore ajuster le modèle de vol (aussi bien spatial qu'atmosphérique).

Ce sera également l'occasion d'achever les features qui ont manqué le créneau de la 3.0. La première est le créateur de personnage, qui permettra de personnaliser l'apparence physique de son avatar, tandis que la seconde est le très attendu bind culling. Cette fonctionnalité réseau permet de n'envoyer au client que les informations dont il a réellement besoin, et devrait fortement réduire la charge sur nos machines (inutile de calculer le rendu d'un vaisseau se crashant à l'autre bout du système).

Néanmoins, la 3.1 ne devrait pas uniquement se contenter de toucher à l'existant, et apportera sa part de véhicules et d'armes neuves. Ainsi, l'Aegis Reclaimer, l'Anvil Terrapin, le MISC Razor et le Tumbril Cyclone dans son modèle de base feront leurs premières sorties, tandis que les armes s'étofferont avec un canon à distorsion de chez Preacher Armament, ainsi que le fusil à pompe Gemini R97.

Reclaimer

3.2 - Judgment Day

Premier véritable patch de contenu de l'année, le patch 3.2 met la barre assez haut. Après un traditionnel lot de nouvelles armures et tenues, ce patch s'attaque à intégrer de nouvelles activités au jeu. Avec l'ajout de la fonctionnalité Service Beacon, les joueurs seront à même d'émettre des appels de détresse, créer des missions et rémunérer d'autres joueurs, permettant ainsi d'engager une escorte par exemple. Ce sera également l'occasion de mettre la main sur les premières mécaniques de minage, de réparation manuelle, de ravitaillement en vol, ainsi que de démantèlement d'épaves ; chacune de ces activités se découpant sous plusieurs fonctionnalités distinctes à implémenter (scanning pour repérer les gisements miniers et autres épaves, traitement des débris par le Reclaimer, revente des matières premières...).

À côté de ce gros morceau, le studio prévois de réviser l'économie du jeu, d'implémenter un système d'usure pour les armes et les composants des vaisseaux, et d'apporter des améliorations à l'IA en plus d'ajouter des ennemis au sol pour du combat FPS. Le fusil Gemini F55 sera présent pour équiper les belligérants.

Du côté des vaisseaux, la 3.2 propose là aussi un contenu conséquent avec pas moins de six appareils. On y trouvera l'Origin 600i, le Anvil Hurricane, l'Aegis Eclipe et le Vanduul Blade. La refonte du Mustang et de l'Avenger complètera cette série.

Mining

3.3 - Stanton Horizon

Comm Array

Ici, un autre gros morceau devrait faire son apparition sur le front des technologies : l'Object Container Streaming. Cette fonctionnalité permet de charger et décharger les assets à la volée autour du joueur, permettant ainsi de drastiquement réduire la consommation en mémoire vive du jeu (actuellement, l'intégralité des lieux de la 3.0 sont chargés en mémoire). En conséquence de quoi, les frontières de Crusader seront enfin levées.

À la surprise générale, ce ne sera pas ArcCorp, mais la planète Hurston et ses quatre lunes qui seront les premières à s'ajouter aux destinations visitables. Les satellites de communication seront revus pour l'occasion, et nous pourrons découvrir la première version des stations modulaires de CIG par l'intermédiaire du Rest Stop en guise de petit comptoir de commerce.

Les drones de réparation pilotés par les joueurs feront leur apparition pour agrémenter le gameplay, tandis qu'une technologie de nuages volumétriques permettra de rendre possible la collecte et le raffinage de carburant à bord de Starfarer. Le travail sur l'IA devrait se poursuivre pour permettre aux PNJ de se défendre lorsque leurs vaisseaux sont abordés, ou pour créer des forces de sécurités au sein des stations et villes.

L'équipement possèdera lui aussi son lot de nouveauté avec des habits, une nouvelle armure et la refonte des armes Omnisky. Le Constellation Phoenix, l'Aegis Hammerhead ainsi que les variantes du Cyclone seront également de la partie.

Pour finir, la 3.3 verra l'intégration des outils de VoIP et FoIP au sein du jeu.

3.4 - Et pour quelques UEC de plus

Cargo Shop

Dernière mise à jour de contenu de l'année, le patch 3.4 poursuit le travail initié par la précédent. C'est ainsi qu'ArcCorp et ses deux lunes s'aventureront dans l'univers persistant, accompagnées d'un nouvelle armure, et de l'arrivée attendue des avatars féminins. Un nouveau port de commerce, le Cargo Depot, rejoindra les stations spatiales disponibles.

Avec ce patch, ce sont les différentes mécaniques liées à l'acquisition de terrain qui seront introduites ; comme l'obtention d'une concession, faire valoir ses droits sur un lopin de terre, ou encore la possibilité d'engager du personnel pour le défendre ou exploiter ses ressources. À son tour, l'IA se verra dotée de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de se poser à la surface d'une planète pour y déployer des troupes.

Comme toujours, des vaisseaux sont attendus avec le Anvil Hawk, le Constellation Taurus, les variantes des MISC Reliant et Freelancer, ainsi que la refonte de l'Origin 300i.

The Butterfly Effect

Comme à son habitude, CIG publie une série d'avertissement pour rappeler que les contraintes du développement peuvent faire évoluer la roadmap à tout moment. Ce planning prévoyant de publier des patchs de contenu à date fixe, toute fonctionnalité qui ne serait pas prête à temps sera purement et simplement décalée au patch suivant, et ainsi de suite. Le calendrier présenté se montrant par certains côtés plutôt ambitieux, il est pour le moins raisonnable de s'attendre à quelques glissements en cours de route.

Et Squadron 42 dans tout ça ? Évoquée l'année dernière pour une publication lors du livesteam de Noël, la roadmap de la campagne solo figure toujours aux abonnés absents. La question a par ailleurs été posée directement à Chris Roberts lors de la dernière émission Reverse The Verse, et il apparaît que c'est Foundry 42 qui aurait retardé sa publication. Derrière cette décision serait le fait que la nouvelle page internet accueillant la roadmap tire ses informations automatiquement depuis l'outil de management interne de CIG, et que le studio n'a pas encore pris le temps d'organiser et "simplifier" la liste des tâches d'une manière à ce qu'elle soit compréhensible pour le grand public. On restera donc sur un nébuleux soon™, et sur notre faim par la même occasion.

Enfin, dernier fait notable dévoilé par le nouveau site web : pour la première fois depuis sa création, CIG ne sera pas présent à la Gamescom cette année. Le développeur s'en explique par les contraintes imposée par un calendrier de mise à jour trimestriel. Afin de tenir le rythme des publications, le studio semble avoir retenu les leçons des années précédentes en s'épargnant la charge de travail que représente ces conférences. À ce titre, la communauté s'était déjà interrogée sur l'intérêt de conserver autant d'événements à couvrir en un laps de temps restreint, pointant notamment la proximité entre le salon allemand et la CitizenCon (qui est maintenue). Nous espérons évidemment que cela porte ses fruits.

Source : https://robertsspaceindustries.com/roadmap/board/1-Star-Citizen

Réactions (149)


Que pensez-vous de Star Citizen ?

30 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (52 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Prometteur