Cloud Imperium Games accueille des investisseurs et dévoile sa roadmap pour Squadron 42

Depuis sa création, le studio Cloud Imperium Games peut se vanter de figurer parmi les plus ouverts de l'industrie ; en particulier pour le développement de son jeu phare Star Citizen, lequel donne lieu a de nombreux échanges entre le développeur et sa communauté. Mais en cette fin d'année, le studio a décidé de pousser la transparence encore plus loin. Outre la roadmap tant attendue pour la campagne solo Squadron 42, ce sont cette fois-ci de nombreuses informations administratives qui viennent d'être dévoilées.

Deux nouveaux investisseurs

Le fait n'est pas nouveau, si le développement de Star Citizen et Squadron 42 s'appuie sur une campagne de financement participatif au succès colossal, le studio a également toujours bénéficié de partenaires financiers privés, bien que largement minoritaires. Cette année, deux investisseurs supplémentaires rejoignent le navire. Le premier est Eli Klein, ami de longue date de Chris Roberts qui officiait déjà comme conseiller pour le studio. Le second est un investissement commun de la part de Clive Calder et de son fils Keith, respectivement fondateur de la plateforme musicale Zomba et du studio de production cinématographique Snoot Entertainment. Ils seront représentés auprès de CIG par Dan Offner.

L'accord porte sur 10% du capital de Cloud Imperium Games (Chris Roberts demeure actionnaire majoritaire à plus de 75%, tandis que le capital restant est partagé entre les cofondateurs Erin Roberts et Ortwin Freyermuth), en échange d'un investissement d'environ 46 millions de dollars. Ces fonds serviront principalement à couvrir les futures dépenses marketing du développeur, notamment à l'approche de la sortie de Squadron 42. Cet investissement porte également la valorisation du studio à 496 millions de dollars.

Dans un message à la communauté, Chris Roberts explique ce choix par la volonté du studio d'investir l'intégralité des revenus de la campagne de financement participatif dans le développement même de Star Citizen et Squadron 42, promesse qui date des origines du projet. Pour cette raison, Roberts ne souhaitait pas demander des fonds supplémentaires à ses joueurs pour des dépenses annexes tel que le marketing.  En outre, cet investissement permettrait de pérenniser l'indépendance du studio.

Cloud Imperium Games accueille des investisseurs et dévoile sa roadmap pour Squadron 42

 

Les finances deviennent publiques

Autre annonce importante, et non des moindres, Cloud Imperium Games a publié pour la première fois un bilan financier complet, couvrant la période 2012 à 2017.

Sans être pour autant extrêmement détaillé, ce bilan offre bon nombre d'informations permettant de voir l'évolution et la répartition du personnel du studio, ainsi que les différentes sources de revenus et de dépenses.

Sans surprise, l'on y constate que les salaires seuls talonnent de près le montant annuel des donations (en 2017 le développeur comptait 464 employés), ou que le pic de dépense a eu lieu en 2015, à la fois dû à l'expansion rapide du studio, ainsi qu'aux sessions de performance capture nécessaire à Squadron 42. Après une année 2016 apparemment à l'équilibre, l'année 2017 a vu les dépenses excéder les revenus d'environs 5 millions de dollars.

Ne nous disposons en revanche pas des chiffres pour 2018, mais à en croire les seuls revenus des donations, elle pourrait être l'année la plus faste qu'ait connu le studio depuis sa création.

Squadron 42 reçoit sa roadmap

SQ42 Roadmap

On nous l'annonçait déjà il y un an de cela pour finalement la reporter, c'est après bien des rebondissement que la roadmap tant attendue de Squadron 42 a enfin été publiée. Et il faudra encore ronger son frein un moment, puisque le rendez-vous ne sera pas donné avant 2020. À la condition qu'aucun impondérable ne survienne une fois de plus.

On ne s'en souvient que trop bien, la campagne solo a en effet déjà connu de nombreux déboires qui ont mis à mal son planning initial. Lors de la dernière CitizenCon, Chris Roberts était notamment revenu sur la gestation difficile de certaines technologies nécessaires au jeu. L'Object Container Steaming, considéré comme le dernier véritable obstacle technique du développement, avait demandé pas moins de deux ans de labeur au studio pour un travail initialement estimé à six mois.

Si l'on en croit la roadmap, la campagne devrait atteindre le stade de feature complete fin 2019, pour enchaîner sur les optimisations, puis la beta au second trimestre 2020, et déboucher sur une sortie dans les mois qui suivent. Plusieurs inconnues demeurent néanmoins, la première étant le rythme de développement de l'IA du jeu. Dans une vidéo, Chris Roberts reconnaît que ce point pourrait encore poser problème, dû au faible nombre d'ingénieurs IA dont dispose le développeur (seulement quatre à l'heure actuelle) ; avant de rappeler que le studio recrute toujours.

L'on connaît également la politique de qualité chère à CIG qui n'hésitera pas à multiplier les itérations jusqu'à être satisfait du résultat, quitte à allonger les délais de productions. Les plus observateurs n'ont d'ailleurs pas manqué de constater sur cette nouvelle roadmap que certains éléments avaient régressé par rapport aux précédentes annonces sur la progression du jeu. Reste à savoir si le studio trouvera le bon équilibre afin de ne pas retarder outre mesure une production déjà bien mouvementée.

Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/16912-Letter-From-The-Chairman

Réactions (75)


Que pensez-vous de Star Citizen ?

411 aiment, 73 pas.
Note moyenne : (501 évaluations | 0 critique)
6,7 / 10 - Très prometteur